-56%
Le deal à ne pas rater :
-56% sur le PLAYMOBIL – Calendrier de l’Avent « Novelmore »
19.99 € 44.99 €
Voir le deal

Jacques Rançon

+3
Sortcière
L'horreur Humaine
Kassandra88
7 participants

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Jacques Rançon - Page 5 Empty Re: Jacques Rançon

Message par L'horreur Humaine Lun 14 Juin 2021, 17:59

Jacques Rançon interjette appel !!!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

L'horreur Humaine


Revenir en haut Aller en bas

Jacques Rançon - Page 5 Empty Re: Jacques Rançon

Message par JM Lun 14 Juin 2021, 18:10

Bonjour L'horreur humaine,

j'ai entendu un jour Maitre CH dire que Rancon n'aimait pas les tribunaux, que ca l'embêtait plus qu'autre chose. On dirait qu'il change, ou qu'il a encore envie d'apercevoir juste une fois l'extérieur de son trou, même si c'est de l'intérieur d'un fourgon cellulaire ?


Cordialement,

JM


Revenir en haut Aller en bas

Jacques Rançon - Page 5 Empty Re: Jacques Rançon

Message par L'horreur Humaine Lun 14 Juin 2021, 18:22

Je vous rejoins...
Mais ce qui me trouble encore plus, c'est qu'il revendique un nouveau procès alors qu'il a horreur "d'être exposé"
🤔

L'horreur Humaine


Revenir en haut Aller en bas

Jacques Rançon - Page 5 Empty Re: Jacques Rançon

Message par JM Lun 14 Juin 2021, 21:41

Bonsoir l'horreur humaine,

Mercredi vous nous appreniez :

'' Rançon est rasé, propre sur lui et porte une chemise blanche et a maigri. Il n'a plus la tête baissée et accroche le regard du public parfois sans jamais baissé les yeux. Je l'ai vécu et j'ai baissé le regard avant lui !
Il a plus parlé hier en une journée que lors des 3 semaines d'Assises de Perpignan.''


Serait ce le port du masque qui lui permet le courage nouveau de regarder les gens ? Ou les années de prisons à devoir se fabriquer une vie et ce, sous les regards posés sur sa personne dont les travers sont connus de tous ? Quelle qu'en soit la raison il n'est clairement plus le même.

Le propre de celui qui fait une demande est l'intérêt.
Espère t il un jour être libre et dans ce cas il se bat jusqu'au bout, ou bien prend t il du plaisir à revivre ces moments ou il n'était plus le faible, le pauvre type, mais celui qui reprenait le contrôle ?

Des photos de la scène de crime ont elles été montrées lors des audiences ? Si oui quelles ont été ses réactions ?


Merci à vous,

JM


Revenir en haut Aller en bas

Jacques Rançon - Page 5 Empty Re: Jacques Rançon

Message par L'horreur Humaine Lun 14 Juin 2021, 22:08

Bonsoir,
Le port du masque n'a rien changé. Il le portait juste pour entrer et sortir du box. Une fois assis, la Présidente l'autorisait / lui imposait de l'ôter.
Concernant son regard, il n'était plus baissé comme à Perpignan mais il attrapait volontiers les regards des personnes présentent dans la salle sans faiblir. J'ai interprété cela comme de la défiance. Je peux vous certifier qu'à mon tour, j'ai baissé les yeux avant lui. Glaçant  !
L'intérêt pour lui de faire appel, à bien y réfléchir, réside dans le fait, qu'au delà de ne pas supporter d'être observer par toute la Cour D'Assises, de ne pas être condamné de nouveau, surtout dans sa région natale, pour éviter que les détenus lui "cassent la gueule" pour reprendre son terme puisqu'il est question qu'il sorte d'isolement malgré lui.
Oui, des photos des scènes de crimes ont été affiché, tout comme des photos des corps suppliciés d'Isabelle et de Mokhtaria pour montrer l'évidente similitude entre les deux victimes. Il n'a pas réagit en les regardant. Il avait un écran pour lui tout seul dans son box. En revanche, il m'a semblé voir de la haine sur son visage à regarder le témoignage de Virginie Schmidt, sa dernière victime, venue déposer en visioconférence à la barre.

L'horreur Humaine


Revenir en haut Aller en bas

Jacques Rançon - Page 5 Empty Re: Jacques Rançon

Message par JM Lun 14 Juin 2021, 22:16


Merci pour votre réponse et votre participation.



Cordialement,

JM


Revenir en haut Aller en bas

Jacques Rançon - Page 5 Empty Re: Jacques Rançon

Message par L'horreur Humaine Lun 14 Juin 2021, 22:23

Avec plaisir !
Compte tenu qu'il a fait appel, il y aura donc un nouveau procès que j'essayerai de suivre également
La personnalité de Rançon est complexe, et il y a sans doute d'autres victimes quelque part !

L'horreur Humaine


Revenir en haut Aller en bas

Jacques Rançon - Page 5 Empty Re: Jacques Rançon

Message par JM Mer 16 Juin 2021, 15:02

L'horreur humaine à écrit :

Le nombre de victime de Jacques Rançon est officiellement de 11 victimes. Mais combien en réalité ?

Bonjour L'horreur humaine,


Jacques Rancon est sorti, je crois, avec une femme Belge.
Si il résidait en Belgique pendant cette relation, qui logiquement a prit fin, il n'est pas interdit de penser qu'il s'y serait défoulé.


Cordialement,

JM


Revenir en haut Aller en bas

Jacques Rançon - Page 5 Empty Re: Jacques Rançon

Message par L'horreur Humaine Mer 16 Juin 2021, 16:09

JM a écrit:
L'horreur humaine à écrit :

Le nombre de victime de Jacques Rançon est officiellement de 11 victimes. Mais combien en réalité ?

Bonjour L'horreur humaine,


Jacques Rancon est sorti, je crois, avec une femme Belge.
Si il résidait en Belgique pendant cette relation, qui logiquement a prit fin, il n'est pas interdit de penser qu'il s'y serait défoulé.


Cordialement,

Bonjour,
Jacques Rançon a fréquenté Sylvia Bruggemann, de nationalité belge, venue s'installer un temps à Perpignan au 47 Bis Avenue de Belfort.
Leur relation a duré de Janvier 1998, un mois après le meurtre de Moktharia Chaïb, au 29 Septembre 1998, date de son incarcération pour l'agression sur Meryl Foulonneau.
C'était purement utilitaire et non une histoire d'amour. Jacques Rançon dit d'elle : "elle était grosse et moche... je me suis mis avec elle car elle avait un appartement, cela m'évitait de payer l'hôtel"
Que je sache, il ne s'est jamais rendu en Belgique. Il n'y aurait rien à rechercher de ce côté là !
Il y a peut-être quelque chose du côté de la Suisse. Lolita Lecuru, sa compagne de 2005 à 2012 et mère de ses deux derniers enfants, a déclaré s'être rendu avec Jacques Rançon en Suisse en voiture à une période où les autorités ont recensé la disparition d'une auto-stoppeuse d'origine finlandaise. J'ignore s'il existe encore des investigations sur cette disparition.
Autre chose de troublant, Jacques Rançon a été contrôlé par les gendarmes de Remoulins dans le Gard pour non port de la ceinture de sécurité, dans les années 2000. A priori, il n'avait vraisemblablement aucune raison de se rendre à Remoulins. Il ne connaissait pas du tout la région, et il n'y connaissait personne. Lorsque le Président de la Cour d'Assises de Perpignan lui a demandé ce qu'il était allé faire à Remoulins, il a répondu par un long silence.
Pour moi, le trouble le plus important, c'est la phrase prononcée lors de la reconstitution du meurtre de Marie Hélène Gonzalez. Je lui ai coupé la tête, les mains et les pieds.
La magistrate lui a indiqué que Marie Hélène n'avait pas eu les pieds découpés. Ce à quoi Rançon aurait insisté :"Si, si, je lui ai découpé les pieds car il dépassait sur le chemin"
Elle lui a donc montré une photo du corps de Marie Hélène : "Voyez Monsieur Rançon, elle a toujours ses pieds"
Il aurait rétorqué : " Ah, alors ce devait être une autre"
Cela glace le sang !
Je ne sais plus si juste après c'est la magistrate ou Rançon lui même, qui dit " Ce n'est pas le moment de plaisanter" !
Cette histoire de mutilation des pieds découpés m'empêche encore de dormir !

L'horreur Humaine


Revenir en haut Aller en bas

Jacques Rançon - Page 5 Empty Re: Jacques Rançon

Message par JM Mer 16 Juin 2021, 17:05

L'horreur humaine à écrit :

c'est la phrase prononcée lors de la reconstitution du meurtre de Marie Hélène Gonzalez. Je lui ai coupé la tête, les mains et les pieds.
La magistrate lui a indiqué que Marie Hélène n'avait pas eu les pieds découpés. Ce à quoi Rançon aurait insisté :"Si, si, je lui ai découpé les pieds car il dépassait sur le chemin "
Elle lui a donc montré une photo du corps de Marie Hélène : "Voyez Monsieur Rançon, elle a toujours ses pieds"
Il aurait rétorqué : " Ah, alors ce devait être une autre"
Cela glace le sang !
Je ne sais plus si juste après c'est la magistrate ou Rançon lui même, qui dit " Ce n'est pas le moment de plaisanter" !
Cette histoire de mutilation des pieds découpés m'empêche encore de dormir !



En bordure de chemin un corps ne doit pas passer inaperçu, même dissimulé, car l'odeur est forte.
Il est à craindre que le chemin en question soit forestier, qu'en ce cas les animaux ont pu s'en occuper et que celui ci ne fut jamais trouvé.
Peut être s'agit il de cette auto stoppeuse Finlandaise, ce qui expliquerait que les recherches sur les victimes Française restent vaines.



Cordialement,

JM


Revenir en haut Aller en bas

Jacques Rançon - Page 5 Empty Re: Jacques Rançon

Message par JM Mer 16 Juin 2021, 17:16

L'horreur humaine à écrit :
''Si, si, je lui ai découpé les pieds car il dépassait sur le chemin   "



Pourquoi ne déplace t il pas le corps alors ? Il est compliqué de déplacer un corps inerte, mais pas de le faire pivoter.
Je crois qu'il justifiait le fait de la découpe comme étant utilitaire, mais je crois que les morceaux qu'il emporte ont pour lui un tout autre usage, c'est mon impression.


Cordialement,

JM


Revenir en haut Aller en bas

Jacques Rançon - Page 5 Empty Re: Jacques Rançon

Message par JM Mer 16 Juin 2021, 17:24

Le sexe, les seins, les mains, les pieds ( footjob ). . .Quelque chose me dit que le petit JR fait autre chose que de trouer ses poches après les meurtres.


Cordialement,

JM


Revenir en haut Aller en bas

Jacques Rançon - Page 5 Empty Re: Jacques Rançon

Message par L'horreur Humaine Mer 16 Juin 2021, 22:22

Que voulez-vous dire ? Pouvez-vous préciser ? Merci

L'horreur Humaine


Revenir en haut Aller en bas

Jacques Rançon - Page 5 Empty Re: Jacques Rançon

Message par JM Mer 16 Juin 2021, 22:45

Il parait que les tueurs de ce type éprouvent une excitation sexuelle due au fait d'avoir donné la mort, c'est d'ailleurs pour cela que certains en deviennent nécrophiles, ai je entendu.
JR à expliquer qu'il emportait les parties de corps parce qu'il avait mis son ADN dessus et comme l'a fait remarqué Maitre Corinne Herremann, ce n'était pas le cas pour Isabelle Mésnage en 1986, étant donné que la technique n'existait pas... Dans ce cas ci ou il explique qu'il a découpé les pieds parce qu'ils dépassaient sur le chemin, je ne le crois vraiment pas car il aurait très vite et facilement pu faire pivoter le corps plutôt que d'opter pour la découpe si tel était son objectif.
Le sexe, les seins, les mains et apparemment les pieds sont des parties du corps féminin dont on ne peut nier la connotation sexuelle, il n'est donc pas impossible que JR se satisfasse sur ce qu'il emporte,( Un cannibale choisirait les parties charnues ) mais ce n'est qu'un avis tout personnel.


Cordialement,

JM


Revenir en haut Aller en bas

Jacques Rançon - Page 5 Empty Re: Jacques Rançon

Message par JM Mer 16 Juin 2021, 23:00

J'ai vu dans un reportage, un médecin qui avait suivi Andréi Tchikatilo alias l'ogre de Rostov qui était cannibale. Ce docteur témoignait de l'odeur désagréable qui émanait de Tchikatilo alors que celui ci était lavé. Au fil du temps, la puanteur s'est atténuée pour ensuite disparaitre et le docteur d'expliquer que le corps humain n'était pas fait pour digérer de l'humain.
Je ne pense pas que JR aurait séduit Lolita Lecuru si il était affublé d'une telle odeur, mais ce n'est que pure spéculation.

Savez vous l'horreur humaine si la chambre dont il disposait lorsqu'il a tué Mokhtaria Chaib était équipée d'un coin cuisine ?


Merci,

JM


Revenir en haut Aller en bas

Jacques Rançon - Page 5 Empty Re: Jacques Rançon

Message par L'horreur Humaine Jeu 17 Juin 2021, 07:11

Bonjour, J'ignore si la chambre occupée par Jacques Rançon était équipée d'un coin cuisine.
Pensez-vous qu'il soit possible qu'il soit nécrophage ?

L'horreur Humaine


Revenir en haut Aller en bas

Jacques Rançon - Page 5 Empty Re: Jacques Rançon

Message par JM Jeu 17 Juin 2021, 12:25

Bonjour L'horreur humaine,


j'ignore si il est nécrophage. Bien que les parties qu'il emporte ont un rapport significatif avec la sexualité, il est vrai qu'Andréi Tchikatilo dévorait les seins et parties sexuelles de ses victimes, donc l'hypothèse reste ouverte.

Jacques Rancon justifie les découpes et le vol des organes par des explications utilitaires, mais est ce bien vrai ?
Il y a plusieurs possibilités à ces vols d'organes :

1) La version de Rancon ?
2) Le cannibalisme ?
3) Un usage sexuel qui suit le meurtre ?
4) Le trophée conservé, enterré, quelque part ?
5) Autre ?

NB : Il justifie la découpe du sexe d'Isabelle Mesnage par le fait qu'il y aurait déposé son sperme. Si il a réussi à violer IM, il est alors à se demander quelle fut l'utilité du bâton d'une vingtaine de centimètres qui fut retrouvé ensanglanté à coté de la victime ?



Cordialement,

JM


Revenir en haut Aller en bas

Jacques Rançon - Page 5 Empty Re: Jacques Rançon

Message par L'horreur Humaine Jeu 17 Juin 2021, 12:31

Ce bâton ensanglanté qui relie le crime d'Isabelle Mesnage au crime de Sophie Borca !🤔

L'horreur Humaine


Revenir en haut Aller en bas

Jacques Rançon - Page 5 Empty Re: Jacques Rançon

Message par JM Jeu 17 Juin 2021, 13:00

L'usage du couteau est aussi le style de Rancon, j'imagine que les endroits ou les coups de couteau ont été portés à Sophie Borca ont été comparés à ceux que le gaucher à infligés à Mokhtaria Chaib et Marie Helène Gonzalez.
Wait and sée.


Cordialement,

JM


Revenir en haut Aller en bas

Jacques Rançon - Page 5 Empty Re: Jacques Rançon

Message par Kassandra88 Jeu 17 Juin 2021, 14:52

L'horreur Humaine a écrit:Ce bâton ensanglanté qui relie le crime d'Isabelle Mesnage au crime de Sophie Borca !🤔

Bonjour L'horreur Humaine,
J'ai toujours pensé qu'on pouvait relier Sophie Borca et Christelle Oudin.
Or pour Christelle, un homme a été MEE en 2019.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Peu d'infos ont circulé sur cette MEE d'ailleurs.

Merci pour cette info concernant ce bâton ensanglanté, info qu'on ne retrouve pas dans la presse. Je vais la relayer sur le fil "disparues de l'A26"
Kassandra88
Kassandra88
Administrateur du forum


https://legrele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Jacques Rançon - Page 5 Empty Re: Jacques Rançon

Message par L'horreur Humaine Jeu 17 Juin 2021, 15:32

JM a écrit:L'usage du couteau est aussi le style de Rancon, j'imagine que les endroits ou les coups de couteau ont été portés à Sophie Borca ont été comparés à ceux que le gaucher à infligés à Mokhtaria Chaib et Marie Helène Gonzalez.
Wait and sée.


Cordialement,
J'ai remarqué que Rançon optait soit pour l'étranglement, soit pour le couteau, mais rarement des deux.
Je vais prochainement compléter le curriculum vitae du bonhomme, que j'avais commencé en 1998. Si cela vous inetresse, je le posterais ici !
Maître Corinne Hermann s'attache en ce moment à chercher des rapprochements autres que le bâton ensanglanté qui pourraient relier Isabelle Mesnage à Sophie Borca.
La comparaison des rapports d'autopsie afin de déterminer s'il y a des similitudes entre les coups portés sur chacune d'elles en fera obligatoirement parti !

L'horreur Humaine


Revenir en haut Aller en bas

Jacques Rançon - Page 5 Empty Re: Jacques Rançon

Message par Kassandra88 Jeu 17 Juin 2021, 15:39

L'horreur Humaine a écrit:
JM a écrit:L'usage du couteau est aussi le style de Rancon, j'imagine que les endroits ou les coups de couteau ont été portés à Sophie Borca ont été comparés à ceux que le gaucher à infligés à Mokhtaria Chaib et Marie Helène Gonzalez.
Wait and sée.


Cordialement,
J'ai remarqué que Rançon optait soit pour l'étranglement, soit pour le couteau, mais rarement des deux.
Je vais prochainement compléter le curriculum vitae du bonhomme, que j'avais commencé en 1998. Si cela vous inetresse, je le posterais ici !


Oui, ça m'intéresse.
Kassandra88
Kassandra88
Administrateur du forum


https://legrele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Jacques Rançon - Page 5 Empty Re: Jacques Rançon

Message par Kassandra88 Jeu 17 Juin 2021, 17:37

Le compte rendu du Détective:
Procès
LES YEUX DE GLACE DU CHIRURGIEN
PROCÈS
Le 16/06/2021
Partager cette enquête :
Le Rançon nouveau est arrivé. Alors que l’homme prend place dans le box de la cour d’assises d’Amiens pour y répondre du viol et du meurtre d’Isabelle Mesnage, il y a trente-cinq ans, le public le fixe d’un air étonné. Tout le monde s’attendait à retrouver l’accusé du procès de Perpignan, avec sa graisse, ses cheveux longs négligés et sa barbe d’homme des bois. Mais, ce mardi 8 juin, c’est un homme amaigri en chemise blanche, rasé de près et bien peigné qui s’avance face aux jurés. Ce changement de look radical n’abuse cependant personne. À voir la manière dont l’observent ses deux avocats, Mes Xavier Capelet et Gérald Brivet-Galaup, on devine qu’il s’agit d’un coup de la défense, une stratégie de rupture pour gommer l’impression déplorable qu’il avait laissée il y a trois ans. Mais on va vite comprendre que, malgré ses efforts sur la forme, le « tueur de la gare de Perpignan » reste le même sur le fond.

Après lecture de l’acte d’accusation, la présidente Ledru lui demande s’il a quelque chose à ajouter. Jacques Rançon lui répond d’une voix ferme, poings sur les hanches :

— Ce n’est pas moi qui ai assassiné Isabelle Mesnage ! Je n’ai rien fait. Je suis à l’isolement depuis des années, et les détenus m’insultent en permanence. Ils crient « Rançon, assassin ! »

SON HISTOIRE, DU ZOLA, CERTES, MAIS CELA N’EXCUSE RIEN
À l’entendre, ce serait presque lui la victime. On a déjà tout dit sur l’enfance misérable de Rançon, dans un village de la Somme, entre un père alcoolique et violent et une mère sans tendresse. Du Zola, certes, mais cela n’excuse rien. Tout le monde a surtout en tête les crimes monstrueux de Mokhtaria Chaïb, en 1997, et de Marie-Hélène Gonzalez, en 1998, pour lesquels il a été condamné à la perpétuité, assortie d’une peine de sûreté de vingt-deux ans. Il est évident que ce passé va peser lourd dans les débats qui s’ouvrent. Lui-même en est conscient.

— J’espère que je ne serai pas rejugé ici pour les meurtres de Perpignan ! anticipe-t-il.

Mais comment en faire abstraction ? Comment ne pas considérer l’homme dans sa trajectoire complète ? Rançon avait 16 ans quand il a commis sa première agression, et son parcours criminel s’est ensuite étalé sur quarante ans.

VINGT-DEUX ANS APRÈS CETTE NUIT DE CAUCHEMAR, ELLE N’A RIEN OUBLIÉ
Sa première victime, Marie-Line Hure, avait 16 ans elle aussi. Ce jour de 1976, à la sortie du village de Hailles (Somme), il lui saute dessus, l’étrangle à moitié et tente de la violer avant d’être mis en fuite par une passante. Puis il y a Françoise Cotterel, en 1986. Elle avait 15 ans et demi. Il la prend en stop. Mais le comportement de Rançon est louche. Flairant le danger, l’adolescente profite d’un ralentissement pour sauter de la voiture en marche et parvient à s’enfuir. Nathalie Boulongne, en 1992, n’aura pas cette chance et finira violée… La dernière victime connue du sinistre personnage, Virginie Schmidt, s’apprête à intervenir par visioconférence. Vingt-deux ans après cette nuit de cauchemar, elle n’a rien oublié. Face aux jurés, la quadragénraire blonde se tord les mains d’une façon pathétique.

— C’était le soir du 22 août 1999, à Amiens, raconte-t-elle. Je m’étais engueulée avec mon mari, et je me suis arrêtée sur un banc pour fumer une cigarette… Je l’ai vu s’approcher de moi. Et tout à coup, je me suis retrouvée par terre, sur le dos, avec ce monsieur sur moi. Il a mis ses mains autour de mon cou et il a commencé à m’étrangler…

Elle éclate en sanglots.

— Je me suis dit que j’allais mourir. Avec mes 45 kg, je ne faisais pas le poids. Après, c’est le trou noir. Quand je me réveille, je suis assise près d’une voiture dans laquelle il essaie de me faire monter. Je me débats… Il veut me caresser la poitrine. J’ai un mouvement de recul. Il me dit alors : « Va-t’en, vite ! » Je suis partie en courant.

Rançon est arrêté peu après. Face aux policiers, il est d’un calme stupéfiant.

— Je n’ai pas essayé d’enlever cette jeune femme ! défend-il. Elle avait fait un malaise, et j’ai voulu la conduire à l’hôpital.

Le bon samaritain incarné ! Mais la justice n’est pas dupe. Rançon est condamné à cinq ans de prison.

— Après le procès, il m’a envoyé une carte de vœux pour le nouvel an, soupire Virginie, en pleurs. Le temps passe, mais je n’arrive pas à oublier…

La présidente se tourne vers l’accusé.

— Vous avez vu les larmes de cette femme, qu’avez-vous à lui dire ?

— Je suis désolé, j’aurais jamais dû faire ça, répond-il, toujours les poings sur les hanches. C’est triste.

— C’est triste, c’est tout ce que vous trouvez à dire ?

Rançon demeure muet. Me Corinne Herrmann, l’avocate de la famille Mesnage, l’interpelle à son tour.

— Vous lui auriez fait quoi, dans la voiture ?

— Je voulais lui faire l’amour.

— On sait ce que ça veut dire pour vous !

Un psychiatre vient mettre les choses au clair :

— Pour Rançon, faire l’amour, cela signifie violer. C’est un sexopathe, avec le complexe de l’éjaculateur précoce. Il tue par nécessité, pour effacer les traces de ses viols…

Me Didier Seban, l’associé de Corinne Herrmann, intervient.

— Si on vous apporte la preuve ADN que vous avez tué Isabelle Mesnage, vous avouerez ? demande-t-il à l’accusé.

— Je sais que je ne sortirai jamais de prison. Je n’ai donc rien à perdre. Mais je ne peux pas avouer un crime que je n’ai pas commis. Pour mon honneur !

— C’est quoi, l’honneur de Jacques Rançon ? siffle l’avocat, désabusé.

Philippe Mesnage, costume stricte et lunettes, s’approche à son tour de la barre. C’est le frère d’Isabelle. Il est le seul de la famille à assister aux débats. Ses parents, Joseph et Andrée, âgés de près de 90 ans, sont trop fatigués pour se déplacer.

ELLE S’ENGAGE SUR LE CHEMIN DE HALAGE ET N’EN REVIENDRA JAMAIS VIVANTE
— Tous les soirs, je leur fais un compte rendu de l’audience, explique-t-il d’une voix posée. On n’attend qu’une chose, si longtemps après : connaître enfin la vérité. Et qu’il ne puisse plus ressortir de prison. Il a déjà fait beaucoup trop de mal.

Philippe Mesnage évoque sa sœur, ses 20 ans, ses cheveux courts qui lui donnaient l’air d’un garçon manqué.

— C’était une fille indépendante, sportive. Elle aimait la randonnée. Elle n’hésitait pas à partir seule dans la nature avec sa tente…

Et c’est bien ce qui s’est passé, ce samedi 28 juin 1986. Ce jour-là, la météo s’annonce caniculaire. Isabelle, qui travaille comme informaticienne au CHU d’Amiens, habite à Corbie, près de Villers-Bretonneux. En début d’après-midi, plusieurs habitants du village la voient s’engager sur le chemin de halage du canal, en direction d’Aubigny. Vêtue d’un short et d’un tee-shirt, elle porte un sac à dos avec ses affaires de camping et un chapeau de brousse sur la tête. Personne ne la reverra vivante. On découvre son corps le 3 juillet au lieu-dit « La Tête du bois de l’abbé », à quelques kilomètres de là, sur le territoire de la commune de Cachy.

— C’était pas beau à voir, se souvient à la barre un gendarme. Une scène de film d’horreur. Les insectes lui avaient dévoré les parties génitales. Près d’elle, il y avait un gros bâton plein de sang. Vu son caractère, elle a dû se débattre jusqu’au bout. Le crime sexuel ne faisait aucun doute…

Mais la scène n’a eu aucun témoin et, à l’époque, on ne maîtrise pas encore les techniques d’identification par l’ADN. L’enquête piétine. Un collègue d’Isabelle, Richard Berthoux, est soupçonné un temps, puis mis hors de cause. Il faudra attendre le procès de Rançon aux assises de Perpignan pour que Me Corinne Herrmann fasse le rapprochement avec les meurtres de Mokhtaria et Marie-Hélène. Le 18 juin 2018, Rançon est placé en garde à vue. Après quarante-sept heures d’interrogatoire, il passe aux aveux.

— Isabelle Mesnage faisait de l’auto-stop, raconte-t-il. Je l’ai fait monter dans ma voiture. Je l’ai violée… Puis je lui ai découpé les seins et le sexe pour qu’on n’y retrouve pas mes empreintes et mon sperme, et je les ai jetés…

DES DÉTAILS QUE SEUL LE MEURTRIER PEUT CONNAÎTRE
Des aveux glaçants qui comportent des détails que seul le meurtrier peut connaître. Mais, quelques jours plus tard, Rançon se rétracte. L’accusation, outre ces aveux circonstanciés, s’appuie sur deux éléments principaux. D’une part, la localisation du crime. Dans les années 80, toutes les agressions sexuelles de Rançon ont été commises dans un rayon de 2,5 km autour de Cachy, et, d’après sa compagne de l’époque, il aimait se balader sur le chemin de « La Tête du bois de l’abbé ». D’autre part, les similitudes entre les mutilations infligées à Isabelle et celles relevées sur les cadavres de Mokhtaria et de Marie-Hélène sont flagrantes. Mais Me Capelet, pour la défense, conteste formellement ce deuxième point. D’après l’avocat, ce sont les insectes qui expliqueraient la dégradation des chairs de la victime, avec une décomposition accélérée par la canicule.

— Non, vient lui répondre à la barre un médecin légiste. Les insectes ont pu aggraver ces mutilations, mais ils n’en sont pas responsables. Les incisions ont été faites avec un couteau ou un scalpel.

— Mais l’autopsie n’a pas démontré que la poitrine avait été découpée ! proteste l’avocat.

— D’après les photos, les mamelons ont été découpés, insiste l’expert, qui a eu la lourde tâche de comparer les trois cadavres. Mais, simplement, les morceaux enlevés ne sont pas aussi importants que sur la poitrine de Mokhtaria Chaïb.

LA SALLE EST SUSPENDUE À SES LÈVRES. VA-T-IL CRAQUER, DIRE ENFIN LA VÉRITÉ ?
Dans le box, Rançon assiste impassible à cette passe d’armes, comme si tout ça ne le concernait pas. La présidente l’interroge à nouveau sur ses aveux. La salle est suspendue à ses lèvres. Va-t-il craquer, dire enfin la vérité ? Non.

— Le gros gendarme m’a dit : « On sait que c’est toi ! Tu vas avouer ! » Je lui ai dit : « Je veux bien avouer, mais c’est pas moi. » Et, comme j’en avais marre, j’ai dit ce qu’il voulait entendre.

— Pourtant, vos descriptions correspondaient parfaitement aux constatations des médecins, insiste la présidente.

— J’ai pensé à Mokhtaria et à Marie-Hélène, et j’ai simplement répété ce que j’avais avoué pour elles.

Puis il ajoute, avant de se rasseoir :

— Le vrai coupable est ailleurs. À 26 ans, je n’étais pas un assassin…

Simple coïncidence ? C’est le moment que choisit Me Capelet, en fin stratège, pour rappeler un témoignage qui figure au dossier. Une dizaine de jours avant le drame, Isabelle écrivait à une amie : « Il faut que je me trouve vite un papa. » Comme si elle était enceinte… À l’époque, la jeune femme entretenait une relation avec Richard Berthoux, le fameux collègue de travail. « Plus qu’une simple amitié », précise sa famille. Mais l’homme était marié à une femme jalouse et n’envisageait pas le divorce. Isabelle était-elle enceinte ? Le rapport d’autopsie ne le précise pas. Mais pour Catherine, une autre de ses amies, cela expliquerait l’allusion à la recherche d’un « papa ».

— Isabelle était une catholique pratiquante, opposée à l’avortement, a-t-elle témoigné à l’époque. Si elle s’était retrouvée enceinte, elle aurait assumé. Elle aurait gardé l’enfant.

Le dénommé Richard, on l’a vu, a été mis hors de cause : le jour du crime, il faisait des courses avec sa femme, ce que plusieurs tickets de caisse confirment. Mais ce doute sur une éventuelle grossesse suffit à la défense pour affirmer que toutes les pistes n’ont pas été creusées.

UN ACCUSÉ « INSONDABLE, TAISEUX, ­DANGEREUX »
Les débats sont terminés. Me Corinne Herrmann et Didier Seban, après avoir rappelé les charges accablantes qui pèsent sur l’accusé, rappellent que les proches d’Isabelle ne sont pas dans une « démarche de vengeance ».

— Ils souhaitent seulement la justice ! plaident-ils.

L’avocate générale, Anne-Laure Sandretto, dresse le portait d’un accusé « insondable, taiseux, ­dangereux », chez qui « tout est sexuel, d’une sexualité violente ». Elle requiert trente ans de réclusion criminelle, assortie des deux tiers de sûreté. Les avocats de la défense, pour leur part, continuent de clamer l’innocence de leur client.

— On voudrait condamner Jacques Rançon sur des similitudes, des hypothèses ! tonne Me Capelet face aux jurés. Or il faudrait des certitudes, non des suppositions !

— Jacques Rançon ne ment pas, il est innocent, renchérit Me Brivet-Galaup en plaidant l’acquittement.

Verdict : les jurés ont suivi le réquisitoire, soit trente ans de réclusion criminelle assortie d’une peine de sûreté de vingt ans. Dans son box, l’accusé ne bronche pas. Rançon, qui refusait jusqu’ici le qualificatif de « tueur en série » sous prétexte qu’il doit recouvrir au moins trois meurtres, intègre officiellement ce cercle très fermé. Et la liste pourrait s’allonger. À la fin du procès, Me Corinne Herrmann m’a confié vouloir se battre pour qu’il soit maintenant inculpé dans l’affaire Sophie Borca. Cette adolescente de 16 ans avait été enlevée et tuée en mai 1985, à Saint-Quentin, dans l’Aisne. Détail : on avait retrouvé un bâton ensanglanté à côté du cadavre…

Une enquête de Marie ZeggaÏ
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kassandra88
Kassandra88
Administrateur du forum


https://legrele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Jacques Rançon - Page 5 Empty Re: Jacques Rançon

Message par Sortcière Jeu 17 Juin 2021, 18:49

Bonsoir Kass,

Merci pour l'article.

J'y note : "Rançon, qui refusait jusqu’ici le qualificatif de « tueur en série » sous prétexte qu’il doit recouvrir au moins trois meurtres, intègre officiellement ce cercle très fermé."

Bingo ! J'étais persuadée que ses dénégations ne visaient qu'à échapper à ce qualificatif.
A ce stade là, ce genre d'individu avoue ou pas en fonction de son strict intérêt personnel et son confort carcéral (qui comprend aussi le regard de l'autre posé sur lui).

Sortcière


Revenir en haut Aller en bas

Jacques Rançon - Page 5 Empty Re: Jacques Rançon

Message par L'horreur Humaine Jeu 17 Juin 2021, 19:05

Voici le "CV" que j'ai mis à jour... il faut que je le peaufine mais l'essentiel y est !

1972 - Le premier délit de Jacques Rançon est un étranglement quand il avait 12 ans

1976 - Agression sexuelle en pleine rue de BRIGITTE LAMBERT. Âgé alors de 16 ans, il passe la main sous la jupe, baisse la culotte pour forcer une relation sexuelle. Il n’étrangle pas sa victime, ne fait pas usage d’un couteau. Il était à pieds lorsqu’il a rencontré la victime qui est la sœur de son ami d'enfance JEAN PHILIPPE LAMBERT

1976 - Agression sexuelle de MARIE-LINE HURE. Il sait que sa victime sort de la gare de Thézy tous les jours en fin de journée. Il l’attend en se cachant dans un petit bois proche de la gare et lui saute dessus et la fait tomber. Il tente de la déshabiller, de la violer en l’étranglant avec ses mains. Il doit stopper l’étranglement pour lui attraper les bras et défaire le pantalon. Pas d’usage de couteau.
La victime a crié et un femme se trouvant à proximité l’avait fait fuir.
La victime est la cousine de son ami d'enfance JEAN PHILIPPE LAMBERT
Pas de dépôt de plainte - pas de procédure. Le père de la victime se charge de la punition en lui mettant une volée. Les gendarmes le dissuadent de porter plainte avançant que c’était le malheureux du village

1986 – Prise en stop de FRANCOISE COTTREL qui date son enlèvement à Juin 1986. Jacques Rançon la prend sur le bord de la route alors qu’elle fait de l’auto-stop à Villers-Bretonneux. Elle lui indique l’endroit où elle souhaite qu’il la dépose. Il en prend la direction mais une fois devant l’adresse de destination, il ne s’arrête pas, et accélère. Il lui dit après ça : « je ne te dépose pas, car tu vas me reconnaitre ». Il l’a tenait d’une seule main par le col tandis qu’elle lui donne des coups de pieds. Elle ouvre la porte pour sauter en marche à la sortie du village. Il lui crie « Tu es folle, tu vas te tuer » Il a ralenti son allure, elle le tapait et comme il avait ralenti, elle tente une seconde fois de sauter du véhicule en marche. Elle se laisse tomber du véhicule en marche et s’enfuie. Le soir même, elle reconnaitra son agresseur qui était sur l’estrade, derrière la sono du bal où elle s’est rendue. Elle ne déposera jamais plainte car elle cachait à ses parents qu’elle sortait ce soir-là !

1986 – Le 28 Juin 1986, il repère ISABELLE MESNAGE qui s’engage dans un chemin en direction d’un bois avec une toile de tente et sac à dos pour faire du camping. Il l’agresse, l’étrangle, la déshabille et la viole sous la menace d’un couteau. Compte tenu de l’état du visage de la victime, elle a dû recevoir une multitude de coups de poings au visage (nez cassé, dents déchaussées). La mort est établie par plaies hémorragiques dans la musculation pectorale. ISABELLE MESNAGE subira des mutilations post-mortem à caractère sexuel. Amputation des seins, du sexe et de la sphère ano-rectale.
Jacques Rançon est renvoyé devant les Assises de la Somme en Juin 2021 suite au rapprochement entre les mutilations commises sur ISABELLE MESNAGE et MOKTHARIA CHAÏB.
Mise en garde à vue, extrait de sa prison en 2018. Il avoue au cour de la garde à vue.
Cour d’Assises de la Somme à Amiens le 12 Juin 2021.
Condamnation à 30 ans de réclusion criminel assortie d’une peine de 20 ans de sureté.

1992 : Le 20 Juin 1992, Viol avec arme sur NATHALIE BOULOGNE
Il la force à s’arrêter, lui bloque le véhicule, la contraint armé d’un couteau à monter dans sa voiture, ce qu’elle fait par peur. Il prend la direction de Cachy et la viole à 600m de l’endroit où le corps d’Isabelle Mesnage a été retrouvé.
Interpellation et Incarcération le 10 Juillet 1992
Cours d'Assises de la Somme : 1ère condamnation le 27 Janvier 1994 à 8 ans de réclusion criminelle.
Libération le 6 Septembre 1997 après 5 ans de prison

1997- Arrivée à Perpignan le 7 Septembre 1997
Domicile - Hôtel du Berry

1997- Le 10 septembre 1997. Agression sexuelle de NADJET OUATIKI
Bascule par dessus la rambarde du pont Arago pour l'isoler, la contraint à se déshabiller. Tentative de viol. Elle parvient à fuir. Il s'enfuit et ne sera pas retrouvé.

1997- Le 20 Décembre 1997. Meurtre de MOKTHARIA CHAIB face au 102 de l'Avenue Nungesser et Coli.

1998- Domicile chez SYLVIA BRUGGEMANN au RDC du 47 Bis Av. de Belfort.

1998- Le 9 Mars 1998. Agression et tentative de meurtre de SABRINA HOUENOU

1998- Le 16 Juin 1998. Meurtre de MARIE HELENE GONZALEZ

1998- Le 26 Juin 1998. Découverte du corps de MARIE HELENE GONZALEZ

1998- Le 28 Septembre 1998. Poursuite en voiture, exhibition d'un couteau sur MERYL FOULONNEAU, 23 ans
Interpellation et Incarcération le 29 Septembre 1998
Tribunal Correctionnel de Perpignan. 2ème condamnation le 30 Septembre 1998 à 3 ans de prison dont 2 avec sursis.
Libération le 29 Juin 1999 après 9 mois de prison.

1998- Le 30 Décembre 1998. Découverte de la tête et des mains de MARIE HELENE GONZALEZ à Banyuls Dels Aspres.

1999- Retour à Amiens

1999- Le 23 Août 1999. Agression sexuelle de VIRGINIE SCHMIDT (Assomme sa victime, strangulation jusqu'à perte de connaissance, reprise de conscience alors qu'il était en train de la charger dans sa voiture. Attouchement sexuel et la laisse partir)
Interpellé le soir même et incarcération le 23 Août 1999
Tribunal correctionnel d'Amiens. 3ème condamnation le 14 Novembre 2000 à 5 ans de prison.
Libération le 4 Janvier 2003

2003- Retour à Perpignan

2012- 12 Septembre 2012. Agression, dégradation volontaire et menace de mort avec arme sur LOLITA LECURU.
Interpellé le soir même et incarcération le 12 Septembre 2012.
Tribunal correctionnel de Perpignan. 4ème condamnation en comparution immédiate le 14 Septembre 2012 à 1 an de prison dont 6 mois de sursis.
Libération le 31 Décembre 2012

2013- 13 Juin 2013. Menaces de mort réitérées sur LOLITA LECURU.
Incarcération le 4 Octobre 203.
Tribunal correctionnel de Perpignan. 5ème condamnation le 12 Mars 2014 à 1 an de prison.
Libération le 12 Juillet 2014.
Domicile Rés. Adoma. 26 Chemin de la poudrière

2014- Le 14 Octobre 2014 Interpellation et mise en examen

2014- Le 16 Octobre 2014. Incarcération

2018- Mars 2018. 6ème condamnation par la Cour d'Assises des Pyrénées Orientales à la réclusion criminelle à perpétuité avec 22 ans de sureté.




Ses compagnes :
CHANTAL LANGUE à partir de 1982. Enceinte mais fausse couche
CAROLE DEMARCY de 1984 à 1991. De cette union, naît David en 1987
MARIE CLAUDE LEUILLET de 1991 à 1992. Il la quitte alors qu'elle est enceinte. De cette union, naît Dimitri.
SYLVIA BRUGGEMANN de Janvier 1998 au 29 Septembre 1998. Rupture suite à incarcération pour agression de MERYL FOULONNEAU.
LOLITA LECURU de 2005 à 2012. De cette union, naît Justine en 2008 et Grégory en 2011.


L'horreur Humaine


Revenir en haut Aller en bas

Jacques Rançon - Page 5 Empty Re: Jacques Rançon

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum