-30%
Le deal à ne pas rater :
Baskets Nike Air Max Genome
119 € 170 €
Voir le deal

disparition mystérieuse de Narumi à Besançon

+7
JPK
Electra
Soudard101
meygem
ruth
Enhadyone
Kassandra88
11 participants

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

disparition mystérieuse de Narumi à Besançon  - Page 5 Empty Re: disparition mystérieuse de Narumi à Besançon

Message par Sortcière Jeu 23 Juil 2020, 18:39

Kassandra88 a écrit:
Pusher83 a écrit:Va falloir dire où est le corps maintenant, au lieu de jouer la montre.

Je ne pense pas qu'il le dira. Il nie tout en bloc ... et il va axer sa défense sur le "pas de corps, pas de meurtre".
*

Bonjour Kass,

Tu as probablement raison. Il a d'ailleurs prémédité son crime avec ce scénario de disparition du corps et tentative de faire croire à la survie de Narumi quelque temps, celui nécessaire pour ne plus être lui-même dans les parages. C'est assez infantile et un peu éventé comme scénario surtout en France où l'intime conviction n'a pas besoin du corps pour un verdict de culpabilité.

A mon avis il a toute les chances de se prendre le maximum si il adopte cette ligne de défense, mais bon c'est lui qui voit n'est ce pas ?
Chercher un acquittement au bénéfice du doute est bien trop risqué à mon humble avis.

Je me demande si il est toujours bloqué dans son sentiment de toute puissance et d'impunité ou si il prend enfin la mesure de ce qui va se passer.

Au moins on nous le livre après une sécurisation qui fait office de quatorzaine sanitaire !

Il a le profil d'un fils unique mais peut-être a t-il une fratrie, il faudra que je vérifie.

Sortcière


Revenir en haut Aller en bas

disparition mystérieuse de Narumi à Besançon  - Page 5 Empty Re: disparition mystérieuse de Narumi à Besançon

Message par Kassandra88 Jeu 23 Juil 2020, 18:51

Sortcière a écrit:

Il a le profil d'un fils unique mais peut-être a t-il une fratrie, il faudra que je vérifie.


Bonjour Sortcière,

Il a aussi deux soeurs jumelles qui en 2017, le soutenaient fortement:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kassandra88
Kassandra88
Administrateur du forum


https://legrele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

disparition mystérieuse de Narumi à Besançon  - Page 5 Empty Re: disparition mystérieuse de Narumi à Besançon

Message par Invité Jeu 23 Juil 2020, 20:24

Extradition de Zepeda : l'ex petit ami de Narumi remis aux autorités françaises à Santiago du Chili
-
https://c.estrepublicain.fr/faits-divers-justice/2020/07/23/affaire-narumi-zepeda-remis-a-l-instant-aux-autorites-francaises-a-santiago-du-chili


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

disparition mystérieuse de Narumi à Besançon  - Page 5 Empty Re: disparition mystérieuse de Narumi à Besançon

Message par Sortcière Jeu 23 Juil 2020, 21:56

Merci Kassandra.

Avec des journalistes étrangers faisant un siège quasi permanent devant leur logement parce que leur frangin s'y trouve reclus, les jumelles n'ont pas trop le choix me semble t-il. La mère semble assez désespérée aussi. C'est la vie de la famille qui implose.
En 2016, juste après sa rupture avec Narumi, il aurait fait un séjour dans une clinique spécialisée pour troubles du comportement.
Sans doute aurait-il fallu s'inquiéter de son équilibre mental plus tôt. Ses publications sur son blog et divers sites internet témoignent d'introspections plutôt sombres.


Sortcière


Revenir en haut Aller en bas

disparition mystérieuse de Narumi à Besançon  - Page 5 Empty Re: disparition mystérieuse de Narumi à Besançon

Message par Sortcière Jeu 23 Juil 2020, 22:04

Son livre préféré : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
confused

Sortcière


Revenir en haut Aller en bas

disparition mystérieuse de Narumi à Besançon  - Page 5 Empty Re: disparition mystérieuse de Narumi à Besançon

Message par Kassandra88 Ven 24 Juil 2020, 09:50

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kassandra88
Kassandra88
Administrateur du forum


https://legrele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

disparition mystérieuse de Narumi à Besançon  - Page 5 Empty Re: disparition mystérieuse de Narumi à Besançon

Message par Invité Ven 24 Juil 2020, 12:05

Disparition de Narumi Kurosaki : l'avion de Nicolas Zepeda s'est posé à Paris
-
Le procureur de la République de Besançon s'attend à "des rebondissements"
https://c.estrepublicain.fr/faits-divers-justice/2020/07/24/disparition-affaire-narumi-kurosaki-suivez-en-direct-l-arrivee-de-nicolas-zepeda-contreras-a-besancon

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

disparition mystérieuse de Narumi à Besançon  - Page 5 Empty Re: disparition mystérieuse de Narumi à Besançon

Message par Kassandra88 Ven 24 Juil 2020, 18:20

La famille de Narumi «espère qu'il aura une ligne de défense différente». «Retrouver le corps de Narumi, c'est tout ce qui leur importe», a déclaré leur avocate, Me Sylvie Galley, à l'annonce de l'extradition du Chilien en mai.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kassandra88
Kassandra88
Administrateur du forum


https://legrele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

disparition mystérieuse de Narumi à Besançon  - Page 5 Empty Re: disparition mystérieuse de Narumi à Besançon

Message par Invité Ven 24 Juil 2020, 20:46

Affaire Narumi. Le suspect chilien Nicolas Zepeda mis en examen pour assassinat
-
Le Chilien Nicolas Zepeda, soupçonné d’avoir assassiné son ex-petite amie japonaise Narumi Kurosaki en 2016, a été mis vendredi 24 juillet en examen pour assassinat, a annoncé le procureur de Besançon Étienne Manteaux.
https://www.google.com/amp/s/amp.ouest-france.fr/societe/justice/affaire-narumi-le-suspect-chilien-nicolas-zepeda-mis-en-examen-pour-assassinat-6917660

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

disparition mystérieuse de Narumi à Besançon  - Page 5 Empty Re: disparition mystérieuse de Narumi à Besançon

Message par Kassandra88 Sam 25 Juil 2020, 11:00

Etienne Manteau, le procureur de la République de Besançon a apporté quelques précisions : "Il a précisé qu'il était innocent et qu'il espérait que l'on trouverait le véritable auteur. L'instruction va prendre un nouveau départ. Cela fait déjà trois ans et demi que nous travaillons à l'élucidation de cette affaire. Ce n'est pas un aboutissement, il faut d'abord travailler sur la personnalité du mis en examen grâce à des expertises psychologiques et psychiatriques. C'est encore quelques mois d'instructions qui vont se dérouler avec le procès de Nicolas Zepeda.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kassandra88
Kassandra88
Administrateur du forum


https://legrele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

disparition mystérieuse de Narumi à Besançon  - Page 5 Empty Re: disparition mystérieuse de Narumi à Besançon

Message par Kassandra88 Sam 25 Juil 2020, 11:27

Chaque fois que je bois cette bière, je pense à elle.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kassandra88
Kassandra88
Administrateur du forum


https://legrele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

disparition mystérieuse de Narumi à Besançon  - Page 5 Empty Re: disparition mystérieuse de Narumi à Besançon

Message par Invité Sam 25 Juil 2020, 14:51

Besançon : la famille de Narumi Kurosaki supplie Nicolas Zepeda d'indiquer où se trouve le corps de leur fille
-
L'avocate de la famille de Narumi Kurosaki, Me Galley a pris la parole vendredi 24 juillet, dans la soirée, après l'arrivée du Chilien Nicolas Zepeda dans la capitale comtoise. Ce dernier a été placé en détention provisoire. La famille supplie le jeune chilien de leur apporter des réponses.
https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/doubs/besancon/video-besancon-famille-narumi-kurosaki-supplie-nicolas-zepeda-indiquer-se-trouve-corps-leur-fille-1856924.html
scratch

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

disparition mystérieuse de Narumi à Besançon  - Page 5 Empty Re: disparition mystérieuse de Narumi à Besançon

Message par Kassandra88 Dim 26 Juil 2020, 00:15

Le faux c..

Affaire Narumi : «Je prie tous les jours pour qu’on retrouve qui l’a tuée»

Suspect principal fraîchement revenu en France, Nicolas Zepeda maintient ses dénégations concernant l’assassinat de son ex-petite amie japonaise en décembre 2016 à Besançon.  Par Nicolas Jacquard avec Louise Colcombet
Le 25 juillet 2020 à 21h03
Plus qu'un aboutissement judiciaire : un nouveau départ. Le Chilien Nicolas Zepeda, mis en examen vendredi soir pour l'assassinat de Narumi Kurosaki, son ex-petite amie japonaise, a été incarcéré à la maison d'arrêt de Besançon (Doubs), placé à l'isolement. Au terme d'une journée marathon, qui l'a vue être extradé du Chili vers la France, où il était arrivé vendredi matin, le jeune homme de 29 ans a fait face pour la première fois vendredi soir à la juge d'instruction en charge du dossier.

Pour l'heure, sa position n'a pas varié. Lors de son interrogatoire de première comparution, Zepeda a refusé de répondre aux questions posées, persistant à clamer son innocence, et disant « prier tous les jours pour que l'on retrouve qui a tué Narumi. » A aucun moment il ne s'est séparé de cette attitude de froideur dont il a toujours fait preuve, restant comme détaché face à l'ampleur des faits reprochés, qui lui font encourir la réclusion criminelle à perpétuité.

Un nouvel interrogatoire prochainement fixé
Pour la famille de la jeune femme, qui aurait dû avoir 25 ans jeudi, il n'y a aucun doute que c'est bien lui qui est l'auteur de cette disparition. Narumi s'était volatilisée le lundi 5 décembre 2016. La veille au soir, elle avait dîné au restaurant avec Nicolas Zepeda, lequel a toujours nié être venu se venger de leur séparation. Me Sylvie Galley, l'avocate de la famille Kurosaki, a expliqué que ses clients le suppliaient d'avouer où il avait caché le corps de la jeune femme, lequel n'a jamais pu être retrouvé en dépit de nombreuses campagnes de recherche.  Pour Etienne Manteaux, le procureur de Besançon, qui a piloté de bout en bout la procédure d'extradition, elle ne représente pas « un aboutissement, mais une avancée majeure. » Un nouvel interrogatoire sera ainsi prochainement fixé. L'avocate de Nicolas Zepeda, Me Jacqueline Laffont, a promis qu'il s'exprimerait alors plus en détail.

Dès ce lundi, des expertises psychologiques et psychiatriques seront par ailleurs ordonnées, afin de mieux « comprendre la personnalité » du Chilien, selon les mots du procureur, et de mettre au jour d'éventuelles pathologies mentales. Des demandes d'actes pourraient par ailleurs être formulées par la défense, comme elle en a le droit. Un procès devrait se tenir l'année prochaine.  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kassandra88
Kassandra88
Administrateur du forum


https://legrele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

disparition mystérieuse de Narumi à Besançon  - Page 5 Empty Re: disparition mystérieuse de Narumi à Besançon

Message par Invité Dim 26 Juil 2020, 00:34

Kassandra88 a écrit:
Le faux c..

Affaire Narumi : «Je prie tous les jours pour qu’on retrouve qui l’a tuée»
-
Bon il dira pas où est le corps c'est certain maintenant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

disparition mystérieuse de Narumi à Besançon  - Page 5 Empty Re: disparition mystérieuse de Narumi à Besançon

Message par JPK Lun 27 Juil 2020, 00:19

Bonjour toutes et tous !

Honnêtement , je ne m attendais pas a l extradition de NZC . Et si le Chili a extradé un de ses ressortissants tres  protégé et tres richement défendu c est sans  doute que le dossier est encore plus lourd que ce que nous en savons .. sans compter les pressions de la France et su Japon assurés d une condamnation . Si entre autres Vigiuer a été acquitté dans un procès sans corps c est qu' il n y avait peu de charges contre lui et surtout à mon avis pas de mobile sérieux .. Il faudra aussi qu il explique ce qu il a fait dans la chambre de Narumi toute la journée du Lundi et une partie de la nuit du Lundi au Mardi s il a  bien été vu par les cameras sortant de la résidence dans la nuit du lundi au mardi et non du dimanche au lundi comme l avait écrit par erreur le parisien dans un premier article sur l affaire -  j ' aimerais confirmation tant un telle erreur est rare ..  Mais puisqu ' elle était, selon lui, restée tellement amoureuse de lui,  on peut imaginer qu' ils aient passé la journée au lit .. Et qu elle ait piqué sa crise après .. Je ne suis pas certain que les Jurés y croiront .. Sans compter les indices de préméditation ..

JPK


Revenir en haut Aller en bas

disparition mystérieuse de Narumi à Besançon  - Page 5 Empty Re: disparition mystérieuse de Narumi à Besançon

Message par Invité Mar 28 Juil 2020, 07:59

Il vise l'acquittement sans aucun doute.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

disparition mystérieuse de Narumi à Besançon  - Page 5 Empty Re: disparition mystérieuse de Narumi à Besançon

Message par Invité Mar 28 Juil 2020, 21:15

Affaire Narumi : le suspect chilien placé dans une cellule d'isolement
-
«Il ne rencontre pas les autres détenus pour sa propre protection et éviter qu'il ne subisse des pressions», a précisé une source judiciaire.
https://www.google.com/amp/s/amp.lefigaro.fr/flash-actu/affaire-narumi-le-suspect-chilien-place-dans-une-cellule-d-isolement-20200728
Pourquoi donc.. Evil or Very Mad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

disparition mystérieuse de Narumi à Besançon  - Page 5 Empty Re: disparition mystérieuse de Narumi à Besançon

Message par Kassandra88 Mar 28 Juil 2020, 23:48

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kassandra88
Kassandra88
Administrateur du forum


https://legrele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

disparition mystérieuse de Narumi à Besançon  - Page 5 Empty Re: disparition mystérieuse de Narumi à Besançon

Message par Kassandra88 Dim 20 Sep 2020, 17:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ÉCHEC ET MAT POUR L'EX DE NARUMI

article du 05/08/2020

ll est 16 h 40. Le convoi judiciaire arrive devant le palais de justice de Besançon. Sur le parvis noir de monde, les insultes fusent, tandis qu’un jeune homme menotté descend d’un fourgon, protégé par un cordon de policiers. Le long des marches qui mènent à l’entrée du bâtiment, les journalistes le filment en gros plan. Ils sont plusieurs dizaines, alignés caméra à l’épaule avec une étonnante discipline. Pantalon noir bien repassé, chemise blanche impeccable et cheveux bien peignés, ils n’ont pas un look très commun pour la profession. Mais c’est surtout qu’on n’a pas l’habitude de les croiser. La plupart d’entre eux ont parcouru 10 000 km pour capturer ces images. Ce vendredi 24 juillet, c’est toute la presse japonaise qui s’est donné rendez-vous dans la cité bisontine. Tous veulent voir ce jeune type brun au sourire un peu goguenard, son arrivée au tribunal, et connaître tous les détails de son entrevue avec le juge. Il s’appelle Nicolas Zepeda. Et, au pays du ­Soleil Levant, son nom est tristement célèbre. Peut-être encore plus que Jonathann Daval chez nous.

DES ALLURES DE PLAY-BOY, SÛR DE LUI
L’individu n’a pourtant pas grand-chose en commun avec notre menteur pleurnichard. Nicolas Zepeda a des allures de play-boy, et c’est d’ailleurs la tête haute et le regard insolent qu’il pénètre dans le palais de justice. Mais le beau gosse de 29 ans a beau sembler sûr de lui, le crime dont on l’accuse n’en est pas moins abominable. Voilà près de quatre ans maintenant que le Japon veut savoir. Et l’entendre enfin raconter ce qu’il a fait à Narumi.

L’histoire commence à la rentrée universitaire 2016, avec l’arrivée en France de cette jolie étudiante de 21 ans. Issue d’une famille modeste de Tokyo, Narumi Kurosaki est boursière. Sélectionnée sur dossier, elle est envoyée pour l’année à la fac de Besançon, pour un cursus de langue appliquée en économie et sciences ­politiques. Un immense honneur pour la jeune femme, récompensée pour ses excellents résultats, et qui marche ainsi dans les pas de la fille de l’empereur en personne, venue étudier autrefois dans la cité médiévale. Sauf que, derrière sa façade lisse, Narumi traîne un fardeau secret plus qu’encombrant. Ce boulet à la cheville porte un nom : Nicolas Zepeda.

Lui est un étudiant chilien en sciences des entreprises, fils de bonne famille, un peu plus âgé qu’elle. Ils se sont rencontrés en 2014, au Japon, et sont sortis ensemble durant quelques mois. Mais l’amourette a tourné court, quand Narumi est tombée enceinte et que son prince charmant a pris lâchement le large.

— Tu voulais juste niquer ! lui écrit-elle depuis Besançon, encore pleine de rancœur en cette rentrée 2016. Et après tu as fui tes responsabilités, tu ne m’as même pas donné d’argent ! Tu n’es qu’un connard ! J’espère que tu auras un problème avec ta bite !


NARUMI VEUT TOURNER LA PAGE POUR DE BON
Bref, la jolie Japonaise a la haine, et on croit comprendre à demi-mot qu’elle n’a pas gardé l’enfant. Mais, maintenant qu’elle a posé ses bagages en France, une chose est sûre : elle veut tourner la page. Seulement, depuis le Chili, Nicolas Zepeda ne l’entend pas de cette oreille. Surtout quand il découvre sur Facebook qu’elle est tombée amoureuse d’un certain Arthur. Furieux, il lui fait toute une scène par messages interposés. Et, comme elle l’envoie bouler, il décide de changer de ton. Le jeune homme exige que Narumi coupe tous les ponts avec cet Arthur. Il profère même des menaces si elle ne respecte pas « [ses] conditions » ! A quoi fait-il allusion ? Ce n’est pas complètement clair. Le résultat reste le même : Narumi lui renvoie ses « conditions » à la figure. Et c’est là que la brouille va complètement déraper…

NICOLAS DÉBARQUE SANS PRÉVENIR
Fils d’un magnat des télécoms, élevé dans l’opulence et l’habitude qu’on cède à ses caprices, Nicolas Zepeda n’entend pas qu’on lui résiste. Il réserve illico un billet d’avion pour Paris, et c’est ainsi qu’au soir du 4 décembre 2016 il débarque sans prévenir sur le campus de la Bouloie, devant la petite cité U « Rousseau », où son ex occupe le studio 106. Il faut imaginer la surprise de la jeune femme en le découvrant sous sa fenêtre ! Mais elle accepte de lui parler. Ce soir-là, ils sortent dîner au restaurant La Table de Gustave, à Ornans. D’après les témoins présents dans la salle, ils parviennent à y mener une conversation apaisée. Puis Zepeda raccompagne la jeune femme chez elle, à bord de sa voiture de location. Le début du mystère.

Cette même nuit, à 3 h 21 précises, le voisin du dessous de Narumi, un étudiant prénommé Sylvain, est réveillé par un cri féminin déchirant. Un vrai hurlement de terreur ! Il ne sait ni d’où ça vient ni même s’il n’a pas rêvé, quand un copain du quatrième étage lui envoie un SMS : « Tu as entendu ? » C’était donc bien réel. Les deux jeunes gens, effrayés, s’enferment à double tour.

Les jours suivants, Narumi ne reparaît pas en cours, ce qui ne lui ressemble guère. Mais sa page Facebook continue d’être active. Elle répond même à un SMS d’Arthur qui lui demande des nouvelles. « Tu me mets trop la pression », le rembarre-t-elle sèchement. Elle envoie aussi des messages à ses parents à Tokyo, un peu lapidaires, mais dans un japonais parfait. Et c’est seulement une semaine plus tard qu’ils commencent à s’inquiéter. Pourquoi leur fille, d’habitude si affectueuse, se montre-t-elle soudain si distante ? Pourquoi ne répond-elle plus aux appels ? Après de nombreuses tentatives infructueuses pour la joindre de vive voix, ils alertent la police.

ENTRÉS… JAMAIS RESSORTIS
Les agents se rendent à la résidence universitaire, et découvrent l’appartement 106 parfaitement rangé, mais vide. Puis en interrogeant les autres étudiants, ils ont vent du fameux hurlement entendu pendant la nuit du 4 au 5 décembre. Grâce à la vidéosurveillance, les enquêteurs découvrent que ce soir-là, après leur dîner, Narumi et Nicolas Zepeda sont entrés dans le bâtiment « Rousseau » de la cité U. Mais on ne les voit jamais en ressortir. Et il y a beaucoup plus alarmant encore.

LE SCÉNARIO SORDIDE S’ESQUISSE
Après avoir consulté l’historique des messages entre les deux ex, les policiers retracent le parcours de Zepeda depuis son arrivée à l’aéroport. A peine arrivé en France, le jeune homme se rend directement dans un magasin de bricolage, où il achète 5 litres de liquide inflammable, une boîte de grosses allumettes, un pulvérisateur et du détergent ! Puis, quelques heures avant de rendre visite à Narumi, il effectue une mystérieuse « promenade » en forêt de Chaux… et il y retourne, exactement au même endroit, après la nuit du mystère. Le scénario sordide s’esquisse. Un meurtre prémédité ! Ce premier tour en forêt était une reconnaissance, le second pour se débarrasser du corps ! Tous les messages étranges écrits ensuite depuis le téléphone de Narumi, il les a rédigés lui-même, pour se donner le temps de prendre la fuite ! Car le 7 décembre, soit deux jours seulement après le crime supposé, Zepeda reprend l’avion. Direction Santiago du Chili.

A Besançon, la première urgence est désormais de retrouver Narumi, vivante ou morte. Des battues sont organisées en forêt de Chaux. On sonde les lacs et rivières. En vain. Pendant ce temps au Japon, la famille de la jeune femme se dissout d’angoisse, et les principaux médias affichent son portrait en une. Il faut dire qu’au pays du Soleil Levant, en dehors des milieux mafieux, les crimes de sang sont rares. Et puis la victime est si belle, si méritante !

Et Zepeda, dans tout ça ? Le Japon découvre éberlué que, loin de se cacher, le jeune homme a tout simplement repris le cours de sa petite vie. Il a regagné son luxueux appartement de Santiago. Et, alors qu’un mandat d’arrêt interna­tional est lancé contre lui, il se fend même d’une petite lettre aux autorités chi­liennes. Dans ces lignes, il explique que ce qu’on raconte est complètement faux. Oui, il est allé à Besançon voir Narumi. Oui, ils ont dîné ensemble. Oui, il a ensuite passé la nuit avec elle. Mais tout le reste ne serait qu’affabulation ! Le cri entendu dans la nuit ? C’était bien Narumi, reconnaît-il, mais c’était un cri de plaisir, pendant leurs ébats ! Pourquoi, sur les bandes-vidéo, ne le voit-on jamais ressortir du bâtiment ? Tout simplement parce qu’il est reparti par la porte de secours, pour récupérer son téléphone égaré dans un buisson ! Pourquoi Narumi s’est-elle volatilisée ? Il n’en a aucune idée : quand il l’a quittée, elle était en parfaite santé !


LES PREUVES CONTRE ZEPEDA S’ACCUMULENT
Autant dire que la défense paraît un peu bancale. Mais le jeune homme sait parfaitement qu’il ne risque rien : il n’existe aucun accord d’extradition entre Paris et Santiago. Ce n’est pas pour rien que tant de criminels de guerre européens ont fui en Amérique du Sud ! Sans doute Zepeda se sent-il à l’abri. Il a tort.

Les mois passent. On ne retrouve­ pas le corps de Narumi­ ni le moindre signe qu’elle puisse être encore en vie. Mais les enquêteurs français ne lâchent rien. Ils continuent méthodiquement d’accumuler les preuves contre Zepeda. Ils retrouvent même la traductrice japonaise qui a rédigé les faux messages de Narumi à sa famille !

Puis, en 2018, le procureur de Besançon Etienne Manteaux adresse à la justice chi­lienne une requête­ inhabituelle. Il voudrait se rendre à Santiago pour pouvoir y interroger Nicolas Zepeda en direct. Requête accordée.


LA RUSE DU PROCUREUR
Confrontation a lieu en avril 2019 en présence de nombreux magistrats chi­liens. Etienne Manteaux a préparé 95 questions, ultra-précises, ultra-documentées, sur l’emploi du temps et les faits et gestes de Zepeda pendant son bref séjour en France, et sa relation avec Narumi. Face à lui, le fils à papa se contente de répondre systématiquement une unique phrase type, concoctée par ses avocats. Au terme de l’entretien, le procureur Manteaux n’a pas pu lui arracher un seul mot sincère ! Un fiasco pour la justice française ? C’est peut-être ce que Zepeda s’imagine. Mais il n’a pas vu venir le coup. Car, en réalité, Etienne Manteaux savait parfaitement que les choses se dérouleraient ainsi. Or ce n’est pas vraiment Nicolas Zepeda que le magistrat est venu voir. Ce sont ses confrères chiliens, ceux qui étaient dans la salle et ont tout entendu, toutes les questions, tous les indices. Tous savent désormais combien le travail des enquêteurs français a été rigoureux… Et combien le dossier d’accusation est solide. Ça ne va pas tarder­ à servir.

Quelques mois plus tard, la France adresse officiellement au Chili une demande d’extradition, pour juger Nicolas Zepeda sur son sol. Une démarche, sur le papier, totalement vouée à l’échec. Sauf que, parmi les décisionnaires, certains étaient présents lors de l’exposé flamboyant de Nicolas­ Manteaux. Ils sont désormais­ convaincus que Zepeda­ est coupable. Et puis la presse s’en mêle, sur fond de lutte contre les violences faites aux femmes… Et c’est ainsi que, le 2 avril dernier, la réponse du Chili tombe : extradition accordée !

Ce vendredi 24 juillet 2020, Nicolas Zepeda est donc arrivé en France. Il a été arrêté dès son premier pas sur le tarmac et directement transféré au palais de justice de Besançon, où il s’est vu signifier sa mise en examen pour assassinat, et son incarcération immédiate. Les journalistes japonais, on l’a vu, avaient fait le déplacement par dizaines pour ne rien rater de l’événement. Lors de sa première audition, fidèle à son habitude, l’inculpé n’a souhaité répondre à aucune question du juge, sinon pour dire qu’il est innocent. Mais c’est maintenant un procès d’assises en bonne et due forme qui se profile pour 2021. D’ici là, Zepeda, qui reste présumé innocent, aura le temps de réfléchir à sa stratégie depuis la prison de la Butte, où il a été placé à l’isolement. Et peut-être d’entendre la rumeur devant le palais de justice, tout proche. Car les journalistes japonais, eux non plus, n’ont pas pris de billet retour. Depuis­ bientôt quatre ans, la question qui les obsède n’a pas changé, et ils ne re­partiront pas avant d’avoir obtenu­ la réponse. Où est Narumi­ ?

Une enquête de Sébastien Devaud

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kassandra88
Kassandra88
Administrateur du forum


https://legrele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

disparition mystérieuse de Narumi à Besançon  - Page 5 Empty Re: disparition mystérieuse de Narumi à Besançon

Message par Kassandra88 Mar 29 Sep 2020, 23:37

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kassandra88
Kassandra88
Administrateur du forum


https://legrele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

disparition mystérieuse de Narumi à Besançon  - Page 5 Empty Re: disparition mystérieuse de Narumi à Besançon

Message par Kassandra88 Mer 30 Sep 2020, 12:11

Affaire Narumi : Nicolas Zepeda, le suspect chilien, à nouveau interrogé par une juge

Nicolas Zepeda, le Chilien soupçonné d'avoir tué son ex-petite amie japonaise Narumi Kurosaki en 2016 à Besançon, est arrivé mercredi vers 9h45 au tribunal.
Il doit être interrogé sur le fond du dossier, a indiqué une source judiciaire. « Il pourra garder le silence ou répondre aux questions qu'on lui pose », a-t-on précisé. L'audience pourrait durer toute la journée.

« Je n'ai jamais commis de violence »
Entendu une première fois par la juge Marjolaine Poinsard le 25 juillet, à son arrivée sur le sol français, Nicolas Zepeda avait à nouveau clamé son innocence. « Je n'ai jamais commis de violence », avait-il ensuite déclaré en espagnol lors de l'audience devant la juge des libertés et de la détention, qui s'était conclue par son incarcération

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kassandra88
Kassandra88
Administrateur du forum


https://legrele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

disparition mystérieuse de Narumi à Besançon  - Page 5 Empty Re: disparition mystérieuse de Narumi à Besançon

Message par Kassandra88 Ven 02 Oct 2020, 08:40

Bonjour,
NZC ne change pas de cap, il clame son innocence devant la juge

Le meurtrier présumé de Narumi ne change pas de version : lors de son interrogatoire devant la juge d'instruction, Nicolas Zepeda a nié avoir joué un rôle dans la disparition de l'étudiante japonaise.

Mais, je cite:
Cette fois, il a répondu aux questions, et à toutes les questions. C'est une première : quand il a été extradé vers la France juillet dernier, il a invoqué son droit au silence. Pareil quand le procureur de la République de Besançon s'est rendu au Chili l'année dernière pour l'interroger. Nicolas Zepeda change donc de stratégie. "Il connaissait déjà les questions, il a eu accès au dossier, et il a eu trois ans pour se préparer", estime le procureur, Etienne Manteaux.

Alors les questions, ce n'est pas fini, une deuxième audition doit avoir lieu bientôt. Les psychiatres doivent rendre leur expertise d'ici fin novembre. En attendant, Nicolas Zepeda reste en détention provisoire à la maison d'arrêt de Besançon. Les enquêteurs espèrent toujours retrouver le corps de Narumi, introuvable malgré les recherches après sa disparition.  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kassandra88
Kassandra88
Administrateur du forum


https://legrele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

disparition mystérieuse de Narumi à Besançon  - Page 5 Empty Re: disparition mystérieuse de Narumi à Besançon

Message par Kassandra88 Jeu 22 Oct 2020, 00:00

Affaire Narumi : le suspect, transporté sur les lieux de la disparition, «n’a fait paraître aucune émotion»

Le suspect nie les faits. Les enquêteurs et magistrats souhaitaient « confronter ses déclarations à la réalité des lieux ».

Le suspect a d'abord été auditionné par la juge d'instruction de Besançon, à partir de 9h30. Puis il a ensuite été transporté sur le campus universitaire de la Bouloie. La juge d'instruction, le procureur, les avocats du suspect et de la famille de l'étudiante japonaise disparue étaient présents, ainsi que des enquêteurs. « La chambre de Narumi est toujours sous scellés depuis 4 ans, ses parents n'ayant pas encore demandé la restitution de ses affaires personnelles », a précisé le procureur.

Nicolas Zepeda, qui « n'a fait paraître aucune émotion », a maintenu sa version des faits, à savoir qu'« il a revu par hasard Narumi Kurosaki à Besançon, qu'ils ont vécu un temps d'intimité dans sa chambre et qu'il l'a quittée en parfaite santé après plus de 24 heures ».

Ce « transport sur les lieux » fait office de reconstitution dans cette affaire d'assassinat sans corps et « sans données médico-légales », où le suspect « nie farouchement être lié à la disparition de Narumi », a ajouté le magistrat. Les prochains « actes importants » attendus pour avancer dans l'instruction du dossier sont les expertises psychologique et psychiatrique de Nicolas Zepeda, récemment extradé vers la France, a précisé le procureur.

« Des hurlements de terreur, des cris » la nuit de la disparition
Selon les enquêteurs, le suspect s'était rendu début décembre 2016 à Besançon pour voir la jeune femme. Le soir du 4 décembre, veille de sa disparition, ils étaient rentrés ensemble dans le logement de Narumi. Cette nuit-là, plusieurs étudiants avaient entendu « des hurlements de terreur, des cris », mais « personne n'a prévenu la police », avait rapporté le procureur.

D'après la géolocalisation de sa voiture de location, le suspect s'était rendu le 6 décembre 2016 à l'aube dans une zone boisée à l'est de Dole (Jura) où les enquêteurs soupçonnent qu'il s'est débarrassé du corps. Quelques jours plus tôt, il avait acheté des allumettes et un bidon de 5 litres de produit inflammable, selon l'enquête. Malgré d'importantes recherches, compliquées par l'arrivée d'un hiver froid et neigeux, le corps n'a jamais été retrouvé.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kassandra88
Kassandra88
Administrateur du forum


https://legrele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

disparition mystérieuse de Narumi à Besançon  - Page 5 Empty Re: disparition mystérieuse de Narumi à Besançon

Message par Invité Lun 18 Jan 2021, 16:16

Disparition de Narumi Kurosaki à Besançon : Le procureur demande le renvoi du Chilien Nicolas Zepeda devant les assisses
_
Le procureur de Besançon a requis ce lundi 18 janvier le renvoi du Chilien Nicolas Zepeda devant la cour d'assises du Doubs pour l'assassinat de Narumi Kurosaki, étudiante japonaise disparue en 2016 à Besançon.
https://www.google.fr/amp/s/france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/doubs/besancon/disparition-narumi-kurosaki-besancon-procureur-demande-renvoi-du-chilien-nicolas-zepeda-devant-assisses-1916404.amp
Va-t-il dire où est le corps ?!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

disparition mystérieuse de Narumi à Besançon  - Page 5 Empty Re: disparition mystérieuse de Narumi à Besançon

Message par Invité Mer 17 Fév 2021, 12:28

Accusé de l’assassinat de Narumi Kurosaki, Nicolas Zepeda a fait appel
https://www.google.com/amp/s/www.estrepublicain.fr/amp/faits-divers-justice/2021/02/17/accuse-de-l-assassinat-de-narumi-nicolas-zepeda-a-fait-appel
Nicolas Zepeda a fait appel de la décision de la juge d’instruction de Besançon, prise le 2 février, de le renvoyer devant la cour d’assises pour l’assassinat de Narumi Kurosaki. Cette requête, conforme à la ligne de défense du Chilien, sera étudiée devant la chambre de l’instruction prochainement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

disparition mystérieuse de Narumi à Besançon  - Page 5 Empty Re: disparition mystérieuse de Narumi à Besançon

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum