Le Deal du moment : -56%
-56% sur le PLAYMOBIL – Calendrier de ...
Voir le deal
19.99 €

L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne).

+13
jayfoss75
Hagnesta Hill
anubiscounter
bripol
Pondyness
Eluned
MohReda
illimani
ruth
Sortcière
Nordine
Kassandra88
over
17 participants

Page 15 sur 17 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17  Suivant

Aller en bas

L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne). - Page 15 Empty Re: L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne).

Message par over Jeu 17 Sep 2020, 18:47

Bonsoir à tous et à toutes!
Aujourd'hui je vais vous parler de la quantité d'argent que, selon leurs parents, les trois filles avaient eu quand elles étaient sorti de leurs maisons, ce qui ne s'accorde pas avec la quantité d'argent que les trois filles avaient eu quand elles sont trouvées dans la fosse.

Alors, quand Toñi est sorti, elle avait eu 500 pesetas. Quand elle est trouvée dans la fosse elle avait 485 pesetas, (donc une pièce de 200 pesetas, deux pièces de 100 pesetas, trois pièces de 25 pesetas et deux pièces de 5 pesetas). Il est presumée qu'elle avait dépensé 15 pesetas, peut-être pour acheter quelques friandises ou pour jouer dans la salle des jeux d'arcade de la ville pendant ces années, laquelle était connue comme << Recreativos Zass >>.


Quand Desirée est sorti, elle avait eu 35 pesetas (donc une pièce de 25 pesetas et deux pièces de 5 pesetas). Quand elle est trouvée dans la fosse elle avait encore 35 pesetas.

Quand Miriam est sorti, elle avait eu 700 pesetas (donc une pièce de 500 pesetas, une piéce de 100 pesetas, une pièce de 50 pesetas et une piéce de 25 pesetas), mais quand elle est trouvée dans la fosse elle avait les 700 pesetas plus trois pièces supplémentaires de 500 pesetas.

Selon leur amie Esther, quand elles sont arrives chez elle les trois filles encore n'avait pas prendre la decision de marcher vers la discothèque Coloor, et les trois filles auraient compté leur argent (en étant 1255 pesetas), donc 'a ce moment elles ont tenu compte qu'elles n'avaient l'argent suffisant pour entrer dans Coloor. Donc, selon l'argent quand elles étaient chez leur amie Esther, difficilement elles auraient pu entrer dans Coloor parce qu'elles auraient eu besoin un peu plus d'argent pour se déplacer (soit en taxi, soit en bus), pour acheter les trois billets et pour boire dans la discothèque.

Quelqu'un pourrait penser que Miriam avait dèjá les trois pieces de 500 pesetas et qu'elle n'aimait pas aller à Coloor ce soir, donc quand les trois filles étaient chez Esther, Miriam aurait evité de raquer les trois pieces de 500 pesetas de sa poche parce qu'elle a fait comme si elle n'avait pas l'argent sufissant pour acheter les trois billets pour entrer dans la discothèque Coloor. Néanmoins, il y a un inconvénient dans ce cas: C'est difficile raquer tout l'argent sauf les trois pieces de 500 pesetas à tatons dans une même poche. D'autre part, si Miriam avait déjà les trois pieces supplémentaires de 500 pesetas et elle aimait aller à Coloor ce soir, dans ce cas n'aurait pas été nécessaire de compter leur argent chez Esther parce que la quantite totale d'argent des trois filles était sufissament pour faire la fête ce soir.
Quand les cadavres des trois filles sont trouvées à La Romana, Miriam avait les 700 pesetas plus les trois piéces supplémentaires de 500 pesetas, mais dans le même poche elle avait aussi une bague et un collier. Ce qui est surprenant est que la main droite de Miriam est disparu, mais la bague est trouvée dans la poche avec son argent.

Alors, Miriam était la seule fille d'entre elles qui avait une quantité d'argent supplémentaire, et on est connu que le témoignage de leur amie Esther est fiable car elle a pu observer chez elle comme les trois filles n'avaient pas l'argent sufissament pour acheter les trois billets pour la fête de lycée à Coloor. Pourtant, on pourrait penser que dès que les trois filles eurent quitté la maison de leur amie Esther, quelqu'un lui a donné les trois piéces de 500 pesetas à Miriam parce que elles ne retournaient pas chez elles pour démander à ses parents un peu plus d'argent.

Voilà une posible reconstitution des faits: Le 13 novembre 1992 à 19h45 le témoin Francisco Soria a vu les trois filles à Alcàsser (et il les a vu pas très loin de la maison d'Esther), mais, à la différence de la version oficielle, elles ne sont pas en chemin vers Coloor, mais vraiment vers la maison d'Esther où peu après elles ont compté tout l'argent, donc elles quitaient la maison d'Esther et rien est encore décidé sur aller à Coloor ce soir là. Tandis qu'elles sont dans les rues d'Alcàsser en cheminant sans direction, quelqu'un a parlé avec les filles et elles ont dit qu'elles n'avaient pas l'argent suffisant pour aller à Coloor, donc cet individu (encore inconu) a pu laisser l'argent supplémentaire aux filles. Mais pourquoi à Miriam? Peut-être que Miriam était la fille de la connaissance pour cet individu. Mais pourquoi trois pièces de 500 pesetas? Peut-être parce que cet individu a utilissé les trois pièces de 500 pesetas comme un appât pour emmener les trois filles vers Coloor, et même aussi donner trois pièces pour ça permettre d'entrevoir que cet individu étais tellement pressé pour convaincre les filles très vite dans la rue avec le piège de joindre la fête du lycée à Coloor. À noter, le billet pour entrer dans Coloor ce soir a coûté environ 400 pesetas.
Si cet individu aurait donné les trois piéces d'argent aux filles, soit comme un service altruiste ou soit comme un prêt à rembourser pendant les suivants jours, lui même aurait témoigne devant la police le suivant jour après leur disparition. Comme cela n'arrive jamais, on peut croire que cet individu avait quelque type de méchancete et pourrait être un suspect ravisseur impliqué dans l'enlèvement des trois filles.

On peut croire que sans cet argent il n'y avait pas aucune raison pour les filles pour marcher vers la discothèque Coloor par la voisine ville de Picassent, donc est vraiment raisonable croire qu'elles aient reçu cet argent supplémentaire dans les rues d'Alcàsser, ce qui invalide le temoignage de Miguel Ricart.

On peut croire aussi que dès que leur morte fut arrivée, cet individu aurait ramassé les trois pièces d'argent, mais comme cet argent a resté dans la poche de Miriam, on peut croire qu'il y avait deux groupes, juste les ravisseurs et les tueurs.Alors, peut-être qu'il y avait une chaîne des plusieurs personnes impliqués dans cette affaire et que les tueurs ne connaissaient pas qu'un des ravisseurs avait donné précédemment trois pieces d'argent à Miriam. Il est assez improbable que dès que les tortures eurent commencés, un des tueurs laisse les trois pieces dans la poche de Miriam.
De plus, il faut tenir compte que Miguel Ricart n'a dit jamais qu'il (ou Antonio Anglés) a donné l'argent supplémentaire aux trois filles, et même alors deux voleurs comme Antonio Anglés et Miguel Ricart auraient volé tout l'argent des trois filles plus leurs bagues et leurs montres.

À noter, la peseta était l'ancienne monnaie d'Espagne avant 2002, et un euro équivaut à 166 pesetas.

Source en espagnol:  http://elpalleter.orgfree.com/macdonaldslasmonedasdemiriam.pdf
over
over


Revenir en haut Aller en bas

L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne). - Page 15 Empty Re: L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne).

Message par Rnbee79 Ven 18 Sep 2020, 16:18

Bonjour.

J'ai suivi tout les posts de ce topic en une traite.
J'ai découvert cette histoire sur Netflix et ai été très intrigué par toute cette histoire.

Le traitement de l'affaire par les médias espagnoles fut tragique à mon sens. Chacun y a picoréce qu'il voulait a ses fins financiers

Merci a @over pour son travail.
Je ne manquerai pas de lire la suite.

Pour ma part j'ai la sensation également que la version officielle n'est pas la vérité. Trop d'éléments troublants et une gestion d'enquête plus qu'étrange.
Pour la VHS je n'y crois pas du tout. Ça semble sorti tout droit d'un mauvais polar mais une question me trotte dans la tete, pourquoi la justice n'a pas ordonné de donner cette VHS une fois l'affaire sortie sur Netflix ? A t'il été convoqué par la justice pour éclaircir ce qu'il avançait ?

Comment est-il possible que des spectateurs de la série puissent retrouver des ossements en se rendant sur place ? La famille et les journalistes ayant été sur les lieux des dizaines de fois ?
Est ce envisageable que les derniers os est été dépose plus tard voir récemment comme un rituel ou autre ?


Rnbee79


Revenir en haut Aller en bas

L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne). - Page 15 Empty Re: L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne).

Message par over Dim 20 Sep 2020, 09:57

Rnbee79 a écrit: Ça semble sorti tout droit d'un mauvais polar mais une question me trotte dans la tete, pourquoi la justice n'a pas ordonné de donner cette VHS une fois l'affaire sortie sur Netflix ? A t'il été convoqué par la justice pour éclaircir ce qu'il avançait ?

Comment est-il possible que des spectateurs de la série puissent retrouver des ossements en se rendant sur place ? La famille et les journalistes ayant été sur les lieux des dizaines de fois ?
Est ce envisageable que les derniers os est été dépose plus tard voir récemment comme un rituel ou autre ?




Bonjour Rnbee 79,

La justice espagnole n'a pas ordonné de donner la VHS une fois l'affaire sortie sur Netflix parce que la sortie a arrivé le 14 juin 2020 et Juan Ignacio Blanco est décédé le 3 juillet 2020, donc il n'a pas eu le temp sufissant pour ordonner ça. Néanmoins, ce n'est pas une nouvauté parce que Juan Ignacio Blanco a parlé des VHS plusieurs fois par émissions radiophoniques sur Internet pendant les dernières années. Alors, je crois que la justice espagnole ne veut pas fouiller ce genre des faits épineux qui peuvent bouleverser et mettre en doute l'apparate du État espagnol, donc l'État a choisi de rien faire pour mieux préserver la version oficielle. Il y a un bonne exemple actuel avec le scandale du ancien roi émérite espagnol Juan Carlos et Corinna Larsen car est la justice de Suisse qui est décidé à éclater les soupçons de malversations tandis que la justice espagnole fait semblant de ne pas les voir.


Pour les ossements trouvés à côté de la fosse, moi je crois que c'est l'evidence que les policiers faisaient un travail bâclé pendant la levée des corps, donc je ne crois pas le récit des certains individus obsédés avec la fosse de La Romana qui sont capables de laisser ossements là.
À propos des ossements, voilà:

over a écrit:
Le mercredi dernier, des traces d'ADN ont été extraites des petits os humains découverts pendant le dernier mois de juin à côté de la fosse par un couple qui avait rendu à La Romana pour rendre hommage aux filles après l'émission du documentaire Netflix. Le juge a demandé la mère de Desirée et le père de Miriam d'envoyer des échantillons d'ADN pour mieux comparer leur génétique avec les os.
À noter, les proches de Toñi ne seront pas controlés car le cadavre de Toñi s'avait retrouvé avec tous les os.
Je me demande qu'est-ce que le pouvoir judiciaire ferais si les os appartierdraient aux quelques autres individus, ou même aussi à Antonio Anglés ou à une autre fille disparu pendant ces années.
Source en espagnol: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il y a des nouvelles pour ce fait parce que le dernier 18 septembre 2020 des échantillons d'ADN de la mère de Desirée et du père de Miriam ont été prélevés, donc il en reste peu de jours pour élucider ça.

Source en espagnol: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
over
over


Revenir en haut Aller en bas

L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne). - Page 15 Empty Re: L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne).

Message par Rnbee79 Dim 20 Sep 2020, 16:02

Hâte de voir ces résultats. Si ça pouvais ouvrir une autre piste.

Rnbee79


Revenir en haut Aller en bas

L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne). - Page 15 Empty Re: L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne).

Message par over Lun 05 Oct 2020, 10:15

Bonjour!
Le 11 septembre 2020, un service audio à la démande sur Antonio Anglés a été crée par deux enquêteurs amateurs sur l'affaire Alcàsser. Le service audio comprend deux parties, la première sur la fuite présumée d'Antonio Anglés de Valencia à Lisbonne puis en Irlande, et la seconde est une interview inéditee d'une ex-petite copine d'Antonio Anglés qui n'a jamais parlé auparavant aux médias.

La première partie est concentrée sur les faits en concernant la fuite controversée d'Antonio Anglés, discutant même s'il était parti depuis longtemps ou s'il était déjà mort quelques jours avant la disparition des filles, car ce soulève qe la police a fabriqué toute l'histoire de sa fuite en utilisant un autre homme agissant comme un doble capable de s'enfuir tout de suite à travers la péninsule ibérique en février et mars 1992. Cela souligne également les énormes incohérences de l'histoire officielle car parfois Antonio Anglés (ou son double) est si intelligent pour sauter par sa fenêtre située au quatrième étage t pour éviter les grandes rafles de la Garde Civile, mais il semblait aussi avoir des idées absurdes comme par exemple quand il a laissé cinq portraits de lui-même et des traces de sang dans une maison vide qu'il a occupé à Benaguacil pendant deux ou trois jours en février 1993.

Ensuite, la deuxième partie est vraiment interessante car les animateurs ont permis d'avoir la participation d'une femme nommée Ana (l'ex-petite copine d'Antonio Anglés car ils avaient tenu une relation amoreuse en 1992),de parler de ce qu'elle savait d'Antonio Anglés . C'est une interview où  elle a raconté plusieurs faits inconnus pour le grand public. Donc, les animateurs du podcast ont dit qu'ils ne sont pas liés à croire tout ce qu'elle disait pour rester impartiaux et objectifs. Donc, comme le podcast est en espagnol, je vais vous traduire tous ces faits intéressants. Voilà:

Elle a dit que la relation amoreuse a commencé durant l'été de 1992 lors de la fete d'anniversaire d'un de ses amis.

L'animateur lui a posé des questions sur certaines déclarations des quelques frères d'Antonio Angles, comme par exemple quand un jour à la fin des années 90 Enrique Angles a déclaré à la télévision que, pendant les 75 jours de disparition des filles, chaque fois qu'ils regardaient les nouvelles des filles à la télévision Antonio Angles se mettait en colère. Cependant, selon Ana, il n'a jamais semblé d'être irrité pour ça.

Elle a dit qu'un jour pendant l'été 1992, étant le couple dans la maison abandonné située près d'Alborache - qui n'est pas la même que celle de La Romana - Miguel Ricart est venu avec trois gars (qui étaient des habitants de la ville voisine de Silla ) et puis il a parlé avec Antonio Angles quelque chose qu'Antonio Angles a fortement refusé et même qu'il a réagi comme si Miguel Ricart lui demandait quelque chose vraiment atroce. Bien qu'Antonio Angles n'ait pas révélé à Ana de quoi ils parlaient, il lui a dit de ne faire confiance à Miguel Ricart non plus. Quand l'animateur lui a demandé si Ana savait si ces trois types pouvaient être ceux que, selon quelques journaux, la Garde Civile a arrêté dans la nuit du 28 janvier 1993 à Silla,(car on parle probablement des suspects dont leur identité personnelle a toujours été inconnue et on ne savait rien non plus), Ana a dit qu'elle ne connaissait pas leur identité mais aussi qu'elle n'est pas autorisée à critiquer d'autres personnes.

Puis, l'animateur a dit que la soeur d'Antonio Anglés (Kelly) a changé plussieurs fois son témoignage sur ce qui s'est passé la soirée du 27 janvier 1993 chez eux, donc Kelly a dit pour la première fois qu'ils n'avaient vu Antonio Anglés depuis la fin d'octobre 1992, puis Kelly a dit le récit du saute par la fenêtre au 4ème étage, puis en 2018, Kelly a dit qu'elle avait aidé son frère à s'échapper en utilisant une corde faite des draps noués. Ana a dit qu'Antonio Anglés se cachait de façon itinérante pendant l'automne et au début de l'hiver 1992 dans ses nombreuses cachettes à la campagne, mais aussi qu'il rétournait chez lui de temps en temps jusqu'à la fin de janvier 1993.

Ensuite, l'animateur a inisté que, selon le premier témoignage de Kelly après le 27 janvier 1993, Antonio Anglés n'était pas à la maison mais quelques jours plus tard, elle a dit qu'il était vraiment là et qu'il avait sauté par la fenêtre, mais l'ex-petit copain de Kelly a toujours dit qu'Antonio Anglés n'était pas là. À point nommé, Ana a dit que Kelly avait quitté son copain avant le procès et que peut-être qu'il avait encore quelque ressentiment contre Kelly.

Puis, l'animateur a parlé comme aucun des membres de la famille a pu identifier la voix masculine du répondeur (quand quelqu'un a demandé à Kelly d'informer Miguel Ricart de le rejoindre en apportant deux sacs de couchage, des céréales et du lait), et qu'Enrique Anglés  a dit à la télévision que quelqu'un lui avait donné de l'argent pour faire ça, alors il a prétendument marché jusqu'à la cabine téléphonique la plus proche pour faire l'appel téléphonique. Alors, Ana a dit que ce voix masculine était celui d'Antonio Anglés et qu'il avait laissé le message sur le répondeur parce qu'il pensait que la police n'arrivait chez lui pour les meurtres d'Alcàsser. mais parce qu'il a profité du congé pénitentiaire de six jours qu'il a reçu en mars 1992.

Ensuite, l'animateur a parlé de la raison pour laquelle Kelly avait dit qu'Antonio Angles avait tué les trois filles, alors Ana a dit que tous les membres de la famille  avaient été fortement harcelés par tous leurs voisins tout de suite, donc le moyen le plus efficace d'éviter ça était se joindre à la version officielle et d'aider les médias à créer le mythe de son frère comme la personne la plus méchante de tous les temps. Ainsi, alors que le harcèlement a diminué au fil du temps, Ana a dit qu'elle ne comprend pas pourquoi Kelly et sa mère Neusa sont partisanes de la version officielle, même si, selon Ana, il y a des gens avec lesquels Antonio Anglés avait un certain degré d'amitié pendant un certain temps avant 1993 qui voulaient dire qu'Antonio Angles n'est pas un sadique, mais que tous les médias les avaient ignorés pour ne diverger de la version officielle. Même Ana a dit qu'Antonio Anglés n'était pas le patriarche machiste de sa propre unité familiale et Ana a dit aussi que, bien qu'Antonio Anglés n'était pas un bon enfant, elle n'avait jamais vu Antonio Anglés frapper quelqu'un.

Puis, l'animateur a dit que peut-être que dès que la mère et la sœur d'Antonio Anglés eurent su qu'il était mort, elles accusèrent Antonio Anglés comme le meurtrier des filles parce qu'il ne reviendra pour se venger non plus. Sinon, ceci ne se sera jamais produit.

Ensuite, l'animateur a demandé à Ana ce qu'elle a su de Miguel Ricart, alors elle a dit qu'elle ne se méfie pas de Miguel Ricart. Elle a également dit que ce n'est pas vrai qu'Antonio Angles et Miguel Ricart étaient comme les deux doigts de la main, mais Roberto Angles était le meilleur ami de Miguel Ricart et Roberto était celui qui avait amené Miguel Ricart dans la maison de la famille Anglés là.

Puis, l'animateur a demandé à Ana si elle pensait que Miguel RIcart aurait pu être impliqué dans d'autres crimes antérieurs avec des ados comme victimes, comme par exemple l'affaire Macastre, alors elle a dit qu'elle ne croit pas, et elle a également dit qu'Antonio Anglés n'était pas impliqué dans les meurtres de Macastre - qui ont eu lieu en janvier 1989 - parce qu'il était emprisonné à ce moment-là.

Ensuite, l'animateur a demandé à Ana sur le mythe d'Antonio Anglés étant homosexuel, alors elle a dit qu'il n'était ni gay ni bisexuel, et même elle voulait confronter quiconque en tant qu'homme prétendant avoir eu des relations homosexuelles avec Antonio Anglés pour révéler quel genre d'anomalie congénitale il avait dans une de ses  jambes, car selon Ana, Antonio Anglés était embarrassé pour ça au point qu'il n'avait jamais porté des shorts en public.

Puis, l'animateur a demandé à Ana à propos de quelque chose déclaré par Mauricio à en ce qui concerne à Antonio Anglés portant souvent des vêtements féminins pour se travestir, alors Ana a dit que c'était vrai, mais pas parce qu'Antonio Anglés avait une préférence personnelle pour les vêtements féminins, mais juste pour passer inaperçu à la police car il a profité du congé pénitentiaire.

Ensuite, l'animateur a demandé à Ana où se trouvait Antonio Anglés la nuit du vendredi 13 novembre 1992 (quand Toñi, Miriam et Desirée ont disparu), alors elle a dit qu'elle était chez elle et qu'Antonio Anglés était là-bas à la ville voisine de Chiva avec quelques autre gars, (et elle a dit qu'elle n'est pas autorisée de révéler leur identité) pour planifier un vol dans un pavillon, mais comme ils ont échoué, chaque un des eux sont revenus chez eux, puis Antonio Anglés a téléphoné à Ana pour sortir en boîte, mais Ana a rejeté parce qu'il était trop tard. Lorsque l'animateur et Ana ont parlé de la raison pour laquelle ces gars ne soutenaient pas son alibi pour mieux defendre à Antonio Anglés, Ana croit que peut-être que quelqu'un a pu soudoyer ces gars.

Puis, l'animateur a parlé d'un bruit court qu'Antonio Angles pourrait être enterré dans l'ancien verger appartenant à son père, alors Ana a dit que ce n'est pas vrai.

Ensuite, l'animateur a demandé à Ana ce qu'elle a su en ce qui concerne la mort d'Antonio Anglés, alors elle a dit qu'un jour, un ancien agent de la Garde Civile  qui a habité à Catarroja lui a dit:  << Écoute, Antonio Anglés vient de décéder quelque part aux collines. >>, puis l'orateur et Ana ont parlé si cet agent savait soit que la Garde Civile avait tué Antonio Angles, soit qu'il savait que quelqu'un d'autre l'avait tué.

Puis, l'animateur a parle de ce que Roberto Angles a dit il y a deux mois lorsqu'il a affirmé sur une chaîne de télévision nationale espagnole qu'il avait vu quelques jours après le départ d'Antonio Angles la comme la Garde Civile a tué et enterré Antonio Anglés tandis qu'il était caché derrière un rocher, Ana a dit que ce n'était pas vrai car Roberto Anglés n'a pu voir ça  parce qu'il a été emprisonné pendant ces mois de 1993, mais aussi qu'il l'a dit parce qu'il a su qu'Antonio Anglés avait effectivement été tué.

Ensuite, l'animateur se demande si Miguel Ricart a été impliqué en activités délictueuses avec quelques membres des forces paramilitaires colombiennes engagées par de gros trafiquants de drogue colombiens (et formés par certains membres de l'armée israélienne) dans un terrain situé près de la ville de Paterna, elle pense qu'elle estime que Miguel Ricart n'a été pas impliqué, mais elle a écouté des bruits courts selon lesquelles Antonio Anglés a pu pourrait fournir de la drogue à ces membres paramilitaires et qu'ils avaient l'habitude d'avoir des relations sexuelles avec des mineurs là.

Ana a également dit qu'elle est en train de rassembler des preuves de tous ces faits et qu'une fois qu'elle aura obtenu cet objectif, elle serait prête à aller voir le juge pour renverser le faux mythe d'Antonio Anglés en tant que l'homme le plus méchant qui ayant jamais existé.

Puis, l'animateur a demandé à Ana quel genre de relations elle avait avec les frères, la sœur et la mère d'Antonio Anglés, elle a dit que tous sont très bien appréciés par elle-même.

Ensuite, l'animateur a demandé à Ana quelle est la raison pour laquelle certains membres de la famille d'Angles (comme Neusa et Kelly) sont opposées à renverser le faux mythe d'Antonio Angles en tant qu'un individu méchant, alors Ana a dit que s'ils voudraient renvenser le faux mythe, tous les gens autour d'eux les harcèleraient, comme c'était dans ce cas pendant les années 90.

Puis, l'animateur a demandé à Ana si elle croit que tous les membres de la famille d'Angles recevaient beaucoup d'argent des fonds secrets, elle a dit que ce n'était pas vrai parce qu'elle a dit que les membres de cette famille ont travaillé dur pour améliorer leur patrimoine.

Ensuite, l'animateur a demandé à Ana pourquoi a-t-elle attendu si longtemps jusqu'en 2020 pour révéler des faits aussi intéressants et pourquoi n'a-t-elle pas révélé ces faits sur les principales chaînes de télévision nationales au lieu de le faire sur un service audio en ligne, Ana a dit que les médias ne pourraient pas être intéressés à partager ce qu'elle pense parce que ça renverse l'histoire officielle, mais aussi qu'elle est heureuse de partager avec tout le monde tout ce qu'elle savait sur Antonio Anglés sur Internet.

Puis, Ana a dit qu'elle ne se méfie pas de Juan Ignacio Blanco parce qu'il n'était pas en mesure de montrer le snuff film, et qu'elle ne croyait pas non plus ce que Juan Ignacio Blanco a dit à propos de Miguel Ricart et Mauricio Anglés en tant que tueurs de Antonio Angles à cause d'une grosse grabuge en raison du butin d'une banque qu'ils avaient volé.

Ensuite, l'animateur a demandé à Ana quand et comment Antonio Anglés se rendrait compte que la police ne le recherchait pas parce qu'il avait profité d'un conge penitentiare, mais pour les meurtres des trois filles, alors Ana a dit que quelqu'un allait le voit dans la maison abandonnée située près d'Alborache (qui était l'un de ses endroits préférés pour se cacher) pour le conseiller.

Enfin, Ana a dit qu'elle veut rassembler des preuves, qu'elle veut s'efforcer pour montrer la vérité pour laver Antonio Anglés de tout soupçon. Et même elle demandera au juge d'Alzira de résoudre les meurtres d'une bonne fois pour toutes.

Source en espagnol: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
over
over


Revenir en haut Aller en bas

L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne). - Page 15 Empty Re: L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne).

Message par over Mar 13 Oct 2020, 18:10

Bonsoir!
Voilà une autre énigme sur les meurtres d'Alcàsser, justement la découverte d'un pendentif en forme de croix du genre Caravaca entre la troisième et la quatrième vertèbre lombaire du cadavre de Desirée. Cette croix n'a pas été vue par l'équipe de médecins légistes dirigée par Francisco Ros, donc il a été retrouvé lors de la deuxième série d'autopsies effectuées par le médecin légiste Luis Frontela par une radiographie.
Par conséquent, cela vraiment soulève que la première série d'autopsies de Francisco Ros était un vrai travail de couchon parce que aucune radiographie a été réalisée là.

Selon les familles des filles et selon les amis les plus proches des trois filles, cette croix pendentif n'appartenait pas à aucune des filles, ce qui soulève unes autres questions:

Appartenait-elle à un des meurtriers?
Est-ce que la croix est tombée par inadvertance sur le corps de Désirée?
Est-ce que la croix a été placée avec préméditation par un des meutriers comme le sceau d'auteur?

Voilà la croix:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
over
over


Revenir en haut Aller en bas

L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne). - Page 15 Empty Re: L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne).

Message par over Mer 21 Oct 2020, 22:58

Aujourd'hui je vais vous parler sur ce qui Miguel Ricart à fait a sa sortie de prison en novembre 2013, et c'est vraiment digne d'intérêt car Miguel Ricart a entré sur le territoire française en décembre 2013, mais à partir de ce moment c'est comme s'il s'était volatilisé.
Donc, je me demande s'il habite en France.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
over
over


Revenir en haut Aller en bas

L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne). - Page 15 Empty Re: L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne).

Message par over Jeu 05 Nov 2020, 19:48

Voilà les resultats du test ADN sur les petits os humains trouvés par deux curieux à La Romana peu jpurs après l'emission du documentaire de Netflix. Alors, le test a indiqué que ces os humains appartenaient à Miriam, alors nous avons appris ça parce que son père Fernando García a parlé dans une interview en ligne qui a été réalisée le 30 octobre 2020. Voici le lien en espagnol, donc je vais vous traduire les phrases les plus importants car toute l'interview en ligne est vraiment longue, juste environ un peu plus de deux heures et demie:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Cependant, après avoir écouté l'interview, j'ai trouvé que Fernando García se mordre la langue avec les questions les plus épineux. Je pense qu'il veut éviter de nouveaux rapports de calomnie. Dans les forums espagnols nous croyons que Fernando García connait beaucoup des faits sur cette affaire parce qu'il a probablement été informé des détails sur la vérité de l'affaire qu'il a recueillis au fil du temps par enquêtes d'amateurs avec Juan Ignacio Blanco, mais comme il ne peut pas prouver correctement devant le juge, c'est pourquoi il mordre sa langue en étant imprécis avec les questions les plus épineux.

Alors, voilà les phrases les plus rélevants de Fernando García pendant cette interview en ligne:

<< Quelques jours après la disparition, j'ai appris quelques bruits courts sur un pavillon à Picassent qui était la cachette des hommes dangereux, et même qu'ils avaient des armes à feu. Dans ce sens, j'ai pensé sur la posibilité que les trois filles auraient pu être kidnappées là pendant un certain temps, mais cette théorie a été écartée par la police. >>

<< Je crois que l'incident quand, un mois avant la disparition, lorsque Miriam avait descendu les escaliers en commun de l'immeuble elle a trouvé un homme masqué, ceci n'était pas lié à l'affaire. >>

<< À propos de Patricia Murray, je veux dire que chaque fois que je l'ai vue sur les médias elle m'a critiqué sans clémence, même en attribuant à moi des choses que je n'ai jamais dit. Elle m'a emmené à Londres juste pour m'écarter quand la mascarade de la découverte des trois cadavres était imminent. Ainsi, des que les filles eurent été trouvées dans la fosse, Patricia Murray se retira. >>

<< Un jour j'ai essayé de parler avec l'apiculteur Gabriel Aquino de la découverte des cadavres à La Romana, mais ça n'a pas marché car Gabriel Aquino ne voulait pas parler. Et ma présence chez eux a énervé sa femme. >>

<< Un des principles de la médecine légale dit que la vésicule biliaire se décompose au cours de la première étape de la décomposition du cadavre, mais ma fille avait encore une vésicule biliaire et les médecins légistes ont pu obtenir environ 25 centilitres de sang après 75 jours! Cela n'a pas ni queue ni tête! Ceci vraiment soulève que ma fille est décédée quelques jours après la découverte là! >>

<< J'en doute que le cadavre était celui de ma propre fille. >>
À noter, Il a dit ça parce qu'il y avait des fortes différences entre le crâne détaché qui a un degré de décomposition très avancé et le reste du cadavre qui a un degré de décomposition si peu marqué.

<< Un os de ma fille a été trouvé 28 ans plus tard à côté de fosse à La Romana! Je ne crois pas mes yeux! Quelqu'un a laissé des os et des dents là, donc je suppose qu'il y a deux possibilités: Soit les porte-paroles de l'histoire officielle veulent gagner plus d'argent en créant un nouveau cirque médiatique, soit ces restes humains avaient été laissés par les vrais auteurs pour entamer ma propre moral. Ça sent le brûle! C'est à se tirer une balle dans la tête! >>

<< Les crânes anciens des Hommes de Cro-Magnon ont encore des dents, alors je me demande ce qui s'est passé avec les 17 dents non trouvées de ma fille. Et elle avait ses dents en bonne santé!. >>

<< Trois ceintures ont été trouvées à côté de la fosse. Les enquêteurs ont pensé que ces trois ceintures pouvaient appartenir aux trois filles même sans avoir déterré la fosse. Finalèment, les trois cadavres avaient leurs trois autres ceintures attachées sur ses jeans. Il y avait au total six ceintures, ce qui soulève quelque type de complot là. >>

<< Je suis d'accord avec Juan Ignacio Blanco, donc je crois que quelqu'un (qui était auparavant connu par les filles) a trompé les trois filles pour les emmener vers les meurtriers. >>

<< Je crois qu'un des certains véhicules utilisés par les travailleurs de la discothèque Coolor, (comme une vehicule utilitaire de type minibus qu'ils ont utilissé pour emmener les fêtards des villes voisines vers la discothèque), a été utilisé pour emmener les trois filles vers le lieu où les tueurs attendaient pour les torturer. Nous avons localisé ce minibus dans la cassé situé à Sollana, mais le minibus a été peint. J'ai demandé la Garde Civile de le vérifier, mais un sergent de la Garde Civile a refusé de faire ça. >>

<< Je me méfie de tous les témoins oculaires car ils n'ont pas vu les trois filles ce jour-là. Cependant, je pense que Madame Badal a vu quelques autres filles entrer dans une autre voiture, mais je crois qu'elle a informé la police de bonne foi. >>

<< Ma fille n'avait pas d'argent ce jour-là. Je suis fermement convaincu que quelqu'un a posé l'argent supplémentaire dans sa poche. >>

<< L'affaire n'arrivait pas au hasard, mais a été minutieusement planifié. >>

<< Cette affaire est un chantage contre l'État, donc c'est pour ça que la vérité n'a pas encore été révélée. >>

<< Le tapis où les trois filles ont été retrouvées à l'interieur de la fosse est perdu. Je crois qu'il a été détruit ou brûlé à l'intérieur du poste de Garde Civile de Patraix, donc l'autre tapis qui a été remis au médecin légiste Frontela pour une analyse plus approfondie n'était pas celui trouvé à La Romana. >>

<< Le témoignage de Miguel Ricart où il se fait appeler complice n'a aucun sens. Tous les faits décrits par Miguel Ricart là sont de la frime. >>

<< Antonio Anglés est mort et tous les membres de la famille des Anglés ont reçu beaucoup d'argent car ils ont participé de cette mascarade. >>

<< Je ne crois pas la "troisième version" du médecin légiste Frontela pour cette affaire non plus. >>
over
over


Revenir en haut Aller en bas

L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne). - Page 15 Empty Re: L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne).

Message par over Jeu 12 Nov 2020, 17:07

over a écrit:Voilà un lien en français sur la commission rogatoire espagnole au Royaume-Uni pour élucider le récit d'Antonio Anglés comme passeger clandestin dans le navire City of Plymouth pendant le mois de mars 1993:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je ne crois pas une réponse satisfaisante pour cette enquête parce qu'il est trop tard, et la seule empreinte digitale dans la chambre où le passeger clandestin a été enfermé par l'équipage du bateau n'a pas pu être vérifié avec celle d'Antonio Anglés.
Donc, il n'a pas de la certitude de sa presence là. Neutral

Voilà une nouvelle de dernière heure:

À propos, les autorités espagnoles ont demandé aux autorités britanniques en février 2020 de faire une enquête sur la présence d'Antonio Angles au City of Plymouth. En fait, il semble que l'ancien lieutenant nommé Gerard Kevin McBride (comme un rang inférieur à celui du capitain) avait pris une photo de ce passager clandestin, soit Antonio Anglés, soit un autre homme inconnu. Cependant, le juge espagnol ne veut pas voir cette photo car elle ne éclaircira pas le mystère sur où est Antonio Anglés aujourd'hui.

Je pense que ce que le juge espagnol a dit n'a ni tête ni queue. Je crois que peut-être déshonorant pour l'État espagnol que cet homme inconnu ne soit pas Antonio Angles mais quelqu'un d'autre, parce qu'une grande partie de l'histoire officielle, qui a été méticuleusement orchestrée pendant plusieurs années pour cacher la vérité de cette affaire, se révélera comme une fausseté.

J'espère que la police britannique partagera cette photo dans les médias pour voir si cet homme était Antonio Anglés ou non, et donc pour laisser tomber l'histoire de ce qui s'est passé au navire City of Plymouth.

Source en espagnol: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
over
over


Revenir en haut Aller en bas

L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne). - Page 15 Empty Re: L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne).

Message par over Ven 13 Nov 2020, 17:10

Voilà une autre nouvelle de dernière heure: Le juge espagnol demandera à leur homologue britannique d'analyser un appel téléphonique arrivé au navire City of Plymouth par le passager clandestin à un travailleur portugais du port de Lisbonne, et la raison de le faire est pour élucider si cet homme était Antonio Anglés ou quelqu'un d'autre.

Moi, je crois que c'est inutile. Il semble que les autorités espagnoles (et donc tous les médias qui soutiennent l'histoire officielle) sont en train de volontairement perdre du temps en distractions au lieu d'affronter le problème des résultats des tests ADN sur les os de Miriam que quelqu'un a laissés en juin 2019 près de la fosse à La Romana.
Je suppose que la demande concernant cet appel téléphonique sera inutile, car on pense que le travailleur portugais qui a parlé avec le passager clandestin ne pourra pas se souvenir aujourd'hui de ce qu'ils ont parlait en mars 1993.

Alors, je crois que la nouvelle d'hier est vraiment plus utile car il y a une possibilité de trouver cette photo, et donc de prouver que ce n'est pas Antonio Anglés l'homme qui s'est infiltré au navire City of Plymouth.

Source en espagnol: [url] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ... / url]

En plus, aujourd'hui 13 novembre 2020, donc cela fait 28 ans après la disparition de Toñi, Miriam et Desirée. Nous en Espagne ne devrons pas vous oublier que cette affaire est encore non élucidée.
over
over


Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne). - Page 15 Empty Re: L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne).

Message par over Sam 14 Nov 2020, 22:58

Bonsoir à tous et à toutes. Voilà un très intéressant rapport qui analyse tout le trajet depuis l'autoroute située au sud de Picassent vers La Romana. C'est un rapport photographique realisé en 2008 par un enquêteur amateur et je viens de le traduire pour vous:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
over
over


Revenir en haut Aller en bas

L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne). - Page 15 Empty Re: L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne).

Message par over Dim 15 Nov 2020, 17:33

Aujourd'hui, je vais partager avec vous une interview avec le jeune homme qui a trouvé quatre petits os de Miriam à La Romana lors d'une randonnée là pour le voir quelques jours après le début d documentaire Netflix, donc je vais le traduire. Voilà:

Vicente, un jeune homme d'une vingtaine d'années a décidé d'aller à La Romana le 24 juin 2019 avec sa petite amie quelques jours après  le documentaire Netflix sur les trois filles, et il allait découvrir une chose surprenante. En fait, il vient de trouver quelques petits os que le Centre de Science Médico-Légale a déclaré comme ceux appartennant à Miriam García.

<< Je ne suis pas un morbide. Bien que j'aime la criminologie et les faits paranormaux, je ne suis pas parti là pour prouver la fascination morbide, mais pour laisser des fleurs en hommage des trois filles parce que je suis désolé pour leurs familles >>, a déclaré Vicente.
Une fois que l'interview a commencé, Vicente nous a montré la plainte déposée par le poste de la Garde Civile situé à Oliva.

«Je ne veux pas révéler ma propre identité parce que c'est inutile, donc la seule chose intéressante là-bas sont les os. Lorsque Netflix eut annoncé qu'ils étaient en train de faire un documentaire sur les trois filles d'Alcàsser, je suis devenu intéressé et j'ai donc commencé à lire autant que possible. Comme j'habite dans la province de Valencia, j'ai connu cette affaire et j'était inquiete et attristé pour ce qui s'est passé quand j'était un enfant.  Ainsi, comme je travaille actuellement comme chauffeur, je suis souvent dans la ville où elles ont disparu >>, a déclaré Vicente.

Vicente nous a également dit qu'il avait regardé " El Lector de Huesos '', juste un documentaire de la télévision basque ETB2 où le médecin légiste Francisco Etxeberría, (celui qui a découvert une dent près de la fosse à La Romana en 2017), a expliqué quelques faits sur la médecine légale liées à l'affaire des trois filles.

<< Ce n'est pas facile de trouver La Romana. Vous devez donc utiliser un appareil GPS, sinon vous pourriez facilement être désorienté là >>, a déclaré Vicente.

Vicente nous a dit que le 24 juin 2019, lui-même et sa petite amie ont suivi trois étapes. Tout d'abord, ils sont partis depuis Piles (où ils habitent)  jusqu'à Alcasser, (environ 69 kilomètres), et ils sont allés tout de suite au cimetière pour rendre hommage aux filles avec trois fleurs. Ensuite, ils ont fait le trajet depuis Alcàsser vers Picassent jusqu'à l'endroit d'où se trouvait la discothèque Coolor. << La boîte de nuit n'existe non plus, mais maintenant il y a un supermarché là >>, a déclaré Vicente. Enfin, ils sont partis vers un endroit zone située à 5 kilomètres de La Romana et puis ils sont partis à pied vers la fosse.

<< Une fois que nous eûmes été arrivés à la fosse, nous avons laissé trois autres fleurs pour rendre hommage. Nous sommes également allés à la maison où les tortures ont présumé d'arriver. Ensuite, nous nous sommes assis là pour manger des sandwichs à côte de la fosse. En ce moment, j'ai vu quelque chose blanc sur le sol que je pensais que c'était un mégot, ce qui était environ à un mètre de distance de la fosse. Comme nous sommes respectueux de la nature, nous avons porté un sac pour ramener tous nos déchets, alors j'ai pensé comment certains individus salissent l'environnement; alors quand je fus parti pour retirer le mégot, j'ai trouvé que ce n'était pas un mégot, mais quelque chose qui ressemblait un os humain. À ce moment-là, j'ai pu reconnaître des caractéristiques telles que les os humains phalanges, et je connais ça par ce que j'ai déjà regardé sur le documentaire médico-légal de Francisco Etxeberría. Il y avait un os qui n'était pas enterré, puis j'ai pris un petit bâton pour retirer un peu de sable, puis j'ai trouvé trois autres petits os qui étaient plus petits et plus foncés que le premier. Enfin, j'ai pris les quatre os pour les couvirr avec un morceau de papier d'aluminium que nous avions précédemment utilisé pour couvrir nos sandwichs. A ce moment-là, moi, j'ai peur, rage et un gros chagrin >>, a déclaré Vicente.

Le même jour dans la soirée, Vicente est parti vers la poste de la Garde Civile situé à Oliva pour apporter les ossements. Puis, il a même téléphoné à la télévision basque ETB2 pour demander le courrier éléctronique de Francisco Etxeberría, puis Vicente a partagé ces photos en ligne et finalement Etxeberría lui a répondu: «Cher Vicente, ces os sont en réalité quatre os humains de type phalanges. Cette fois, des échantillons d'ADN seront obtenus... >>, a déclaré Etxeberría au moyen d'un courrier électronique à Vicente.

Le 19 septembre 2020, le Centre de Science Médico-Légale a déclaré à Fernando García que ces os appartenaient à Miriam García. Alors, Fernando García a déclare que dès que la fosse eut été trouvée, elle a été minutieusement vérifiée en et ​​qu'aucun os a été trouvé par les enquêteurs là. Il vraiment croit que quelqu'un y avait laissé les os récemment. << Je me demande pourquoi il y a encore des os de ma propre fille là.  Et je voudrais savoir pour quelle raison  quelqu'un a laissé ces os récemment. Ainsi, je suis fermement convaincu que Miguel Ricart et Antonio Anglés n'étaient pas les assassins de ma propre fille >>, a déclaré récemment Fernando García dans une autre interview.

<< Je ne veux pas aborder la question de qui a tué les trois filles. Ce n'est pas ma lutte, mais celle des familles. Le 8 novembre 2020, le journal Las Provincias a dit que les os appartenaient à Miriam. Je pense qu'on aura plus d'os autour de la fosse, il devrait donc être utile de vérifier la fosse de nouveau car il y a un risque que quelques autres os soient encore là. Je pense que Fernando García calmera son durable chagrin si cela arriverait. J'ai récemment demandé le numéro de téléphone de Fernando García, alors je l'ai appelé pour lui donner des marques d'estime, et même je lui dit que je ne suis pas un morbide, alors il m'a compris et il m'a montré sa gratitude la plus profonde >>, a déclaré Vicente pour conclure l'interview.


Source en espagnol avec photos: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
over
over


Revenir en haut Aller en bas

L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne). - Page 15 Empty Re: L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne).

Message par over Lun 23 Nov 2020, 23:52

Bonsoir à tous et à toutes. Un programme a été diffusé hier à une heure de grande audience par la chaîne de télévision généraliste "Cuatro".

C'était un débat avec Félix Ríos (un criminologiste qui a récemment enquêté sur les meurtres d'Alcasser et ceux de Macastre), Francisco Perez Abellán (le fils de Paco Abellán, un journaliste qui a écrit un livre sur les meurtres d'Alcàsser), Javier Martínez (un journaliste du journal Las Provincias ), et Miguel Gaona (un des psychiatres les plus prestigieuses), tous dirigés par le journaliste Iker Jiménez.
C'était un débat vraiment intéressant mais ils ne disent rien de nouveau, sauf deux faits, donc presque tout qu'ils ont parlé hier a été déjà été exposé ici dans ce sujet là. Alors, voilà les deux nouvelles informations que je n'avais pas encore écouté:

Tout d'abord, le médecin légiste Luis Frontela a envoyé un bref message par téléconférence: «Je ne veux parler d'Alcàsser plus jamais car si je parle, beaucoup de gens voudront me voir descendre en flammes. Alors, au cas où je voudrais dire quelque chose sur Alcàsser, il arrivera quand je serai sur le lit de mort », a dit Luis Frontela hier.  Shocked

En seconde lieu, le criminologiste Félix Ríos a récemment écrit un livre sur les meurtres de Macastre après avoir lire le dossier judiciaire. Alors, il s'est rendu compte que le couteau de type machette trouvée à l'intérieur de la voiture qu'Antonio Anglés (ou quiconque qui avait representé la fausse fuite) avait abandonnée à Minglanilla en mars 1993 (après l'avoir volée pour conduire 8 kilomètres), correspond vraiment à l'étuit qui a été trouvé à côté du cadavre de Rosario Gayete pendant l'affaire des meurtres de Macastre au janvier 1989.

Source en espagnol: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
over
over


Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne). - Page 15 Empty Re: L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne).

Message par over Jeu 26 Nov 2020, 13:15

Bon après-midi à tous et à toutes,

Est-ce que vous croyez au hasard?
Le vendredi 13 novembre 1992 environ 21h30, lorsque les trois filles eurent été kidnappées, la chaîne de télévision généraliste Tve1, la plus importante d'Espagne, a émis (pendant le début d'un concours télévisé qui s'apelle "Un, dos, tres") cette choreographie où l'enfer est représenté.

Cette choreographie est un plaidoyer satirique en faveur de l'enfer, et fait mention au sadisme, aux orgies, au suplice du pal, au Satan, au détournement des mineurs et à la perversion comme un mode de vie plus intéressante que la droiture et que la correction.
Le concours a eu lieu chaque vendredi et chaque choreographie était différente des précédentes.

Peut-être que cette choreographie est émis par hasard, mais, selon la théorie des probabilités, quelle est la probabilité d'émettre cette choreographie au même temps que l'affaire criminelle la plus effrayante d'Espagne a eu lieu?
En cas que cette affaire avait des liens avec les cercles politiques les plus élevés du pays, est-ce qu'ils ont ordonné de réprésenter cette choreographie au même temps que l'affaire a été réalisé?

Voilà la choreographie:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
over
over


Revenir en haut Aller en bas

L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne). - Page 15 Empty Re: L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne).

Message par over Ven 27 Nov 2020, 00:24

Je veux partager avec vous un très intéressant raisonnemment écrit par un utilisateur en ligne d'Espagne qui est membre du forum Forocoches. Son surnom est Mamena, et je viens de recevoir sa permission de traduire ce qu'il a dit. Voilà:

<< La soirée du 28 janvier 1993, la journaliste Olga Viza de la chaîne de télévision généraliste Antena 3 a donné la nouvelle des arrestations de deux hommes à Silla après avoir esperé pour recevoir la confirmation du quartier géneéral de la Garde Civile pour crier ce nouvelle sur tous les toits, donc les journalistes d'Antena 3 avaient ces nouvelles de l'arrestation au moins depuis cet après-midi. En fait, il y avait deux journaux en train de réaliser les premières pages pour le jour suivant en indiquant les enquêteurs de la Garde Civile, mais n'est pas connu on ne sait pas à quelle heure exacte les sources sont apportées.

Ce même jour, la Garde Civile a emmené Miguel Ricart pour une promenade pour enquêter, et selon la Garde Civile ils sont partis à Alborache et sont retournés à la poste de police, mais selon Miguel Ricart, ils sont partis à Alborache et puis ils sont partis vers La Romana: "Nous sommes partis vers la forêt des caroubiers (qui es située pas très loin de La Romana), et une fois que nous sommes là, ils m'avaient torturé. Alors, chaque fois que la voiture a été à l'arrêt, j'ai été frappé avec une branche de caroubier à la tête. Puis, avec un mouchoir, ils m'ont fait cracher sur le mouchoir et ils m'ont nettoyé les blessures", a dit Miguel Ricart. Il a dit aussi qu'ils n'ont pas arrive à La Romana en raison du mauvais état du chemin non revètu. Miguel Ricart a dit sait qu'ils sont retournés au poste de police à 19h35. A 18h00 ce même jour lá, les premières autopsies ont été completées,donc, en pareil cas, il faut supposer que lorsque Miguel Ricart fut arrivé, les agents de police de la Garde Civile qui ont constaté les autopsies ont déjà rétourné au poste de police de Patraix.


Alors, à ce moment il y avait deux enquêtes en cours, la première confirmée par le quartier générale de la Garde Civile sur les  hommes arrêtes les jours 27 et 28 janvier à Silla; la deuxième l'enquête des policiers de Patraix sur Miguel Ricart le 28 janvier au soir. Ça vraiment m'éttone que peu de temps après que les nouvelles d'arrestations à Silla sont connues, c'est quand Miguel Ricart a fait se premier aveux, lequel a éclipsé ce qui s'est passe avec les hommes arretés à Silla. Lorsque il y avait une confirmation en provenant du quartier générale de la Garde Civile, on peut exclure la possibilté d'une erreur des journalistes. Je n'ai pu trouver aucun démenti à ces nouvelles de Silla, mais ces nouvelles ont été simplement oubliées parce que tout le monde s'est concentré sur l'aveux de Miguel Ricart.

Qu'est-ce que je pense? En cas de véracité des faits de Silla, je ne sais pas qui a effectué ces arrestations, mais la confirmation du quartier générale de la Garde Civile soulève que cela aurait pu être fait par les policiers d'élite UCO, tandis que les policiers ordinaires de la poste de police de Patraix sont chargés sur Miguel Ricart.
Est-ce que la nouvelle de ces arrestations à Silla et les aveux qu'ils on pu raconter ont-ils provoqué l'urgence pour obtenir le premier aveux de Miguel Ricart? Comme le premier aveux de Miguel Ricart est vraiment imprécis, on peut croire qu'il ait été fait à toute vitesse pour éclipser les nouvelles sur Silla dans tous les médias et portant de éclipser aussi ce qui a été publié par El Pais et Levante et par Olga Viza.
Est-ce que les hommes arrêtés à Silla ont tiré le grand profit par un favoritisme et Miguel Ricart n'avait pas le grand profit? Est-ce que les arrêtés à Silla ont été libérés par l'aveux de Miguel Ricart? À noter, ils ont dû avouer aussi, et ils l'ont fait avant l'aveux de Miguel Ricart.

Comme d'habitude dans cette affaire, un autre énigme qui soulève des plusieurs questions. >>

Source en espagnol: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ainsi, les identités de ces deux hommes n'ont jamais été révélés aux médias, donc il y a anguille sous roche.
Voilà le video où Olga Viza a annoncé les dernières nouvelles en concernant les deux hommes (encore inconnus) qui ont été arrêtés pendant un certain temps à Silla. Cette scène est également en Netflix:

De 28:33 à 29:38:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

«Nous avons attendu pour vérifier. Il y a deux hommes arrêtés, l'un d'eux... (applaudissements)
Nous avons attendu pour recevoir la vérification du quartier générale de la Garde civile. L'un d'eux a été arrêté hier soir, l'autre a été arrêté ce matin. Ils ont été arrêtés à Silla, une ville voisine bien connue pour vous (applaudissements), et la Garde Civile est en train de les interroger en ce moment. C'est tout, mais je suis tenue de vous informer des dernières nouvelles >> a dit la journaliste Olga Viza.
over
over


Revenir en haut Aller en bas

L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne). - Page 15 Empty Re: L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne).

Message par over Lun 18 Jan 2021, 17:28

Bonsoir à tous et à toutes.

Selon certaines informations non confirmées, Miguel Ricart a été trouvé récemment au quartier de Carabanchel (sud-ouest de Madrid).
On pense que certains policiers de la Police Nationale ont trouvé Miguel Ricart alors qu'il entrait dans un immeuble occupé pour acheter de la drogue.
Les gens autour de ce quartier et même les journalistes sont en train de prendre des photos ou même pour une interview. Dans la mesure où il n'y a pas de preuves réelles de sa présence, cela semble d'être un bruit court infondé.

Cependant, si un policier le rencontrait et vérifiait sa carte nationale d'identité, ce policier serait sévèrement puni de ne pas respecter la loi de protection des données personnelles.
Comme Miguel Ricart n'a pas des charges criminelles, il est libre d'habiter et de se déplacer en Espagne (et donc à l'intérieur de l'espace Schengen), je dirais que c'est risqué pour lui d'essayer de vivre en Espagne car il serait victime de stigmatisation et il pourrait se mettre en danger par le harcèlement de son entourage.

Il semble bizarre que Miguel Ricart, selon sa carte d'identité, n'ait pas changé son nom alors que tous les membres de la famille Anglés ont changé leur noms pour éviter la stigmatisation d'Antonio Anglés.
Pourtant, il y a beaucoup de controverse en Espagne en ce moment à cause de ces dernières nouvelles sur Miguel Ricart.
over
over


Revenir en haut Aller en bas

L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne). - Page 15 Empty Re: L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne).

Message par over Sam 30 Jan 2021, 19:52

Bonsoir les français et les françaises!
Il y a un documentaire qui a été émettré le jeudi 28 janvier à une heures de grande audience le jour après le 28e anniversaire de l'apparition des corps à La Romana.

Le documentaire est un barbant en faveur de la version officielle.
Voilà les faits les plus importants du documentaire:

Il montre la fausse affirmation que les sols entourant la fosse sont argileux, alors qu'ils sont en fait calcaires.
Le journaliste Monsieur Jerónimo Boloix apparaît également comme le porte-parole le plus connu pour défendre la version officielle. C'est vraiment révoltant que Monsieur Boloix ait toujours critiqué Juan Ignacio Blanco pour gagner l'argent en partager la théorie du complot aux medias, mais chaque fois qu'il y a un documentaire télévisé sur l'affaire Alcàsser en Espagne, Monsieur Boloix est prêt à gagner l'argent pour défendre la version officielle. Ce n'est pas mettre sur le même pied! C'est honteux pour Monsieur Boloix!

Enfin, le documentaire montre une petite partie d'une interview de Miguel Ricart realisée à sa sortie de prison en 2013. L'interview n'a jamais été diffusée pour des raisons d'éthique journalistique [sic], mais cette fois la chaîne de télévision généraliste Cuatro a voulu diffuser une petite partie de cette interview.
Donc, Miguel Ricart affirme qu'il veut subir le test de sérum de vérité (Pentothal) pour prouver son innocence, et il a dit également que, selon Fernando García, le propriétaire de la discothèque Coolor a été impliqué dans cette affaire.

Les journalistes du documentaire ont tenté de trouver Miguel Ricart dans les rues du quartier de Carabanchel au banlieue sud-ouest de Madrid, mais ils ont échoué à trouver Miguel Ricart là.

Source en espagnol: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

À suivre!
over
over


Revenir en haut Aller en bas

L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne). - Page 15 Empty Re: L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne).

Message par over Ven 26 Fév 2021, 00:27

Bonsoir. Voilà un sondage sur cette affaire:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
over
over


Revenir en haut Aller en bas

L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne). - Page 15 Empty Re: L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne).

Message par over Ven 26 Fév 2021, 16:08

over a écrit:

Voilà une nouvelle de dernière heure:

À propos, les autorités espagnoles ont demandé aux autorités britanniques en février 2020 de faire une enquête sur la présence d'Antonio Angles au City of Plymouth. En fait, il semble que l'ancien lieutenant nommé Gerard Kevin McBride (comme un rang inférieur à celui du capitain) avait pris une photo de ce passager clandestin, soit Antonio Anglés, soit un autre homme inconnu. Cependant, le juge espagnol ne veut pas voir cette photo car elle ne éclaircira pas le mystère sur où est Antonio Anglés aujourd'hui.

Je pense que ce que le juge espagnol a dit n'a ni tête ni queue. Je crois que peut-être déshonorant pour l'État espagnol que cet homme inconnu ne soit pas Antonio Angles mais quelqu'un d'autre, parce qu'une grande partie de l'histoire officielle, qui a été méticuleusement orchestrée pendant plusieurs années pour cacher la vérité de cette affaire, se révélera comme une fausseté.

Bon après-midi les français et les françaises!
Il y a une nouvelle de dernière heure pour ça:

Le tribunal de la province de Valencia, nommé en espagnol comme Audiencia Provincial de Valencia, qui commande tous les cours de la province (en incluant le cour et le juge d'Alcira), a demandé de continuer l'enquête sur la douteuse presence d'Antonio Anglés au navire City of Plymouth.
Alors, J'espère que d'une bonne fois pour toutes l'énigme sur la photo d'Antonio Anglés sera élucidé.

Source en espagnol: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
over
over


Revenir en haut Aller en bas

L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne). - Page 15 Empty Re: L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne).

Message par over Jeu 04 Mar 2021, 16:58

Bonsoir tout le monde!
Voilà une autre nouvelle. On s'agit d'une information importante qui confirme les soupçons sur la présence de Miguel Ricart en France.
Alors, il y a un porte-parole de la police espagnole qui, après avoir été surpris de la présence de Miguel Ricart à Madrid en janvier 2021, a également vérifié la présence de Miguel Ricart quelque part dans le sud de la France.

Donc, ce porte-parole a faire partie d'une unité de police pour découvrir Antonio Anglés, et ils ont su que Miguel Ricart a habité au sud de la France pendant une période indéterminée pendant les dernières années. Ensuite, selon cette source, ils ont accepté d'envoyer quelqu'un comme un intermédiaire pour demander à Miguel Ricart si Antonio Anglés avait tenté de lui de se rencontrer avec lui ces derniers temps, ce qui, à mon avis, est une lapalissade car je n'arrive à croire comme Antonio Anglés, (en cas d'être encore bien en vie), pourrait retrouver Miguel Ricart quand la fille de Miguel Ricart a tenté de trouver son père depuis novembre 2013 sans les résultats escomptés.
Cependant, Miguel Ricart a dit par l'intermédiaire qu'il n'était pas intéressé à parler d'Antonio Anglés non plus.

Donc, cette information prouve que les autorités espagnoles et françaises ont accepté de donner à Miguel Ricart un endroit où il peut habiter sans être harcelé par la population, car on pense que les Français autour de lui ne connaissent pas son passé délictueux.

Source en espagnol: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
over
over


Revenir en haut Aller en bas

L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne). - Page 15 Empty Re: L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne).

Message par over Ven 12 Mar 2021, 17:06

Le juge d'Alzira a récemment voulu détruire deux objets retenues comme preuves, la voiture blanche Opel Corsa de Miguel Ricart et la voiture bleue Seat Ronda d'Antonio Anglés. Cependant, l'accusation particulière s'y est opposé car les deux sont des preuves pour mieux vérifier à nouveau au cas où Antonio Anglés serait trouvé vivre, car ses accusations criminelles pour les meurtres sont prevu expirer en 2029.
Ainsi, l'accusation particulière pourrait demander faire des nouveaux analyses à ces deux voitures avec les dernières technologies, car les analyses effectués en 1993 étaient insuffisants.

En 1993 la Garde Civile avait trouvée 165 poils dans les deux voitures, dont seulement sept d'entre eux avaient des traces d'ADN. Ainsi, on a retrouvé quelques poils de Miguel Ricart et de Roberto Anglés dans l'Opel Corsa et ceux de Mauricio Anglés et d'Antonio Anglés dans la Seat Ronda.
Aucune trace ADN des trois filles n' a été trouvée là, bien que par leur aspect physique au microscope, il y avait quelques poils qui pourraient avoir appartenu à Desirée Hernández.

Source en espagnol:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
over
over


Revenir en haut Aller en bas

L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne). - Page 15 Empty Re: L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne).

Message par Gorloge Ven 12 Mar 2021, 18:40

Merci à toi over de porter à la connaissance des français cette histoire sordide, dont je n'avais jamais entendu parler. Après lecture du sujet ici-même et après avoir regardé le documentaire de Netflix, je dois dire qu'à mes yeux la culpabilité d'Angles et de Ricart ne fait aucun doute, et j'ai par contre beaucoup de mal à adhérer aux théories farfelues de J.-I. Blanco...
Les images du procès du doc Netflix, semble-t-il inédites, sont absolument incroyables.

Gorloge


Revenir en haut Aller en bas

L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne). - Page 15 Empty Re: L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne).

Message par over Mer 17 Mar 2021, 18:03

Gorloge a écrit:Merci à toi over de porter à la connaissance des français cette histoire sordide, dont je n'avais jamais entendu parler. Après lecture du sujet ici-même et après avoir regardé le documentaire de Netflix, je dois dire qu'à mes yeux la culpabilité d'Angles et de Ricart ne fait aucun doute, et j'ai par contre beaucoup de mal à adhérer aux théories farfelues de J.-I. Blanco...
Les images du procès du doc Netflix, semble-t-il inédites, sont absolument incroyables.

Bonsoir Gorloge,

Toutes les opinions sont respéctables, Dont, je l'ai vu plusieurs reprises dans les forums espagnols où certains internautes adhèrent sur culpabilité d'Anglés et de Ricart, et certains adhèrent aux théories de Juan Ignacio Blanco.

D'autre part, le documentaire Netflix, crée par la société de production espagnole Bambú, semblé d'être un vil acte revanchiste contre la réputation de Juan Ignacio Blanco et de Fernando García.
Alors, tout les deux ont parlé des plusieurs questions sans réponse pour l'affaire Alcàsser au cours des années 90 à la télé, et même aussi Juan Ignacio Blanco a parlé pendant les dix dernières années en diffusion en ligne pour baladeurs, mais, malheuresement, le doc Netflix a evité la plupart des questions sans réponse.

Voilà des plusieurs questions qui n'ont pas été traitées par Netflix:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
over
over


Revenir en haut Aller en bas

L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne). - Page 15 Empty Re: L'affaire des trois jeunes filles d'Alcàsser (Espagne).

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 15 sur 17 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum