-62%
Le deal à ne pas rater :
XIAOMI Mi TV Stick – Google Assistant et Chromecast intégré
23.07 € 60.16 €
Voir le deal

Michel Fourniret

+35
Dynaroo
audoigt
Maison
lily
peri
rachel
Manneke
pantophobe
Vanessa
Rusty
JM
Casta
Sennheiser2
INCOGNITOO13
Gédéon
myfunnyblablabla
kersauson
Agnoztik
Al Mostsecretwombat
Electra
corée59
over
adiad
jeanjeand
meygem
cerbere32
Marie68
Nordine
ruth
welty
Sortcière
Pondyness
Cyclope
Hagnesta Hill
Kassandra88
39 participants

Page 35 sur 35 Précédent  1 ... 19 ... 33, 34, 35

Aller en bas

Michel Fourniret - Page 35 Empty Re: Michel Fourniret

Message par Sortcière Mar 01 Juin 2021, 16:16

Ce pauvre Sélim Fourniret semble être tombé dans les griffes (pour ne pas dire sous l'emprise) d'Oli Porri Santorro et de quelques autres qui veulent tirer encore quelques sous de son histoire ... Ca fait peine plus qu'autre chose. Et surtout ça ridiculise tout ce beau monde.

Sortcière


Revenir en haut Aller en bas

Michel Fourniret - Page 35 Empty Re: Michel Fourniret

Message par JM Mar 01 Juin 2021, 23:16

Bonsoir Sortcière,

vous avez encore une fois on ne peut plus raison, car jouer la carte de l'amitié à un garçon en souffrance lorsque l'objectif est financier, ca fait un peu puant. . .Tel un vampire, OPS à flairé le sang pour se repaitre.


Cordialement,

JM


Revenir en haut Aller en bas

Michel Fourniret - Page 35 Empty Re: Michel Fourniret

Message par Invité Mer 09 Juin 2021, 18:06

Mort de Michel Fourniret : La famille du tueur en série a refusé de s'occuper de son corps
https://www.google.fr/amp/s/amp.melty.fr/mort-de-michel-fourniret-la-famille-du-tueur-en-serie-a-refuse-de-s-occuper-de-son-corps-a762465.html
Même les cochons ne voudront pas de lui.
Même après la mort il continue à nous faire chier se lâche.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Michel Fourniret - Page 35 Empty Re: Michel Fourniret

Message par Kassandra88 Dim 13 Juin 2021, 12:31

Affaire Estelle Mouzin : de nouvelles fouilles menées dans les Ardennes
Malgré la mort de Michel Fourniret, les investigations pour retrouver le corps de la petite Estelle se poursuivent. Selon nos informations, les fouilles ont lieu cette semaine dans les Ardennes en présence de Monique Olivier.

Après une mise en place ce lundi, les recherches doivent débuter mardi et se dérouleront en présence de Monique Olivier, la veuve de l’Ogre des Ardennes, désormais la seule à pouvoir aiguiller les enquêteurs.

Pas de nouvelles indications notables
Cette semaine, les abords immédiats de cette zone déjà fouillée seront explorés. « Monique Olivier n’est pas très précise, souligne une source au fait des investigations. Elle a donné une zone qui est assez large. Le secteur le plus évident a été exploré, mais il reste des hypothèses à proximité. On se doit de poursuivre ce travail. » Entendue durant trois jours au début du mois de juin, Monique Olivier s’est une nouvelle fois montrée coopérative face à la juge d’instruction, mais elle n’a pas pu donner de nouvelles indications notables sur le devenir du corps de la fillette, selon des sources concordantes.

En parallèle de ces fouilles, un important travail est actuellement mené au sein de l’Institut de recherche criminel de la gendarmerie nationale (IRCGN) afin d’aiguiller les recherches et d’évaluer leur pertinence. « Dans la région, les cadavres se décomposent très rapidement, il n’en reste que des traces infimes au bout de quelques mois », a ainsi expliqué Yves Charpenel, l’ancien procureur général de Reims, au Monde en décembre dernier. Des anthropologues de la gendarmerie travaillent donc sur la nature du sol des Ardennes, l’acidité de la terre, ou la vitesse de décomposition des corps dans la région. Il s’agit là d’explorer une hypothèse malheureusement plausible : celle qu’il ne reste plus aucune trace du corps d’Estelle Mouzin, enlevée il y a maintenant 18 ans…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Kassandra88
Kassandra88
Administrateur du forum


https://legrele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Michel Fourniret - Page 35 Empty Re: Michel Fourniret

Message par lily Mar 15 Juin 2021, 16:19

Kassandra88 a écrit:Affaire Estelle Mouzin : de nouvelles fouilles menées dans les Ardennes
Malgré la mort de Michel Fourniret, les investigations pour retrouver le corps de la petite Estelle se poursuivent. Selon nos informations, les fouilles ont lieu cette semaine dans les Ardennes en présence de Monique Olivier.

Après une mise en place ce lundi, les recherches doivent débuter mardi et se dérouleront en présence de Monique Olivier, la veuve de l’Ogre des Ardennes, désormais la seule à pouvoir aiguiller les enquêteurs.

Pas de nouvelles indications notables
Cette semaine, les abords immédiats de cette zone déjà fouillée seront explorés. « Monique Olivier n’est pas très précise, souligne une source au fait des investigations. Elle a donné une zone qui est assez large. Le secteur le plus évident a été exploré, mais il reste des hypothèses à proximité. On se doit de poursuivre ce travail. » Entendue durant trois jours au début du mois de juin, Monique Olivier s’est une nouvelle fois montrée coopérative face à la juge d’instruction, mais elle n’a pas pu donner de nouvelles indications notables sur le devenir du corps de la fillette, selon des sources concordantes.

En parallèle de ces fouilles, un important travail est actuellement mené au sein de l’Institut de recherche criminel de la gendarmerie nationale (IRCGN) afin d’aiguiller les recherches et d’évaluer leur pertinence. « Dans la région, les cadavres se décomposent très rapidement, il n’en reste que des traces infimes au bout de quelques mois », a ainsi expliqué Yves Charpenel, l’ancien procureur général de Reims, au Monde en décembre dernier. Des anthropologues de la gendarmerie travaillent donc sur la nature du sol des Ardennes, l’acidité de la terre, ou la vitesse de décomposition des corps dans la région. Il s’agit là d’explorer une hypothèse malheureusement plausible : celle qu’il ne reste plus aucune trace du corps d’Estelle Mouzin, enlevée il y a maintenant 18 ans…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


@Kassandra,
"« Dans la région, les cadavres se décomposent très rapidement, il n’en reste que des traces infimes au bout de quelques mois », a ainsi expliqué Yves Charpenel, l’ancien procureur général de Reims, "

il n'y aura plus bois à cette allure... (d'après ce procureur.. il ne restera rien alors? );
il faudrait en finir une fois pour toute, retrouver enfin le corps d'Estelle pour que son papa
puisse faire véritablement son deuil et tourner enfin la page pour se consacrer pleinement à sa famille.
J'ai l'impression que c'est la dernière chance, non?

lily


Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Michel Fourniret - Page 35 Empty Re: Michel Fourniret

Message par Kassandra88 Ven 02 Juil 2021, 15:54

#Fourniret Tous les secrets du #serialkiller des Ardennes dans un dossier spécial de 100 pages à paraître samedi consacré au bourreau d’#EstelleMouzin avec des photos🎞 inédites de #MoniqueOlivier et de leur 🏠en #Belgique par
@MagDetective

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kassandra88
Kassandra88
Administrateur du forum


https://legrele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Michel Fourniret - Page 35 Empty Re: Michel Fourniret

Message par Kassandra88 Ven 02 Juil 2021, 18:02

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kassandra88
Kassandra88
Administrateur du forum


https://legrele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Michel Fourniret - Page 35 Empty Re: Michel Fourniret

Message par Invité Jeu 08 Juil 2021, 13:12

Je viens de finir la lecture il y a peu, franchement c'est une mines d'informations, beaucoup de détails et photos jamais parus dans la presse jusqu'àprésent ( surtout des avancées concernant les ADN dans la camionnette et dans le grenier du château du Sautou dans les Ardennes françaises.. )
Michel Fourniret - Page 35 20210710

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Michel Fourniret - Page 35 Empty Re: Michel Fourniret

Message par Kassandra88 Jeu 26 Aoû 2021, 11:38

AFFAIRE FOURNIRET : LA CHUTE DE L'OGRE
PROCÈS
Le 25/08/2021
Partager cette enquête :
Jeudi 26 juin 2003. L’été est caniculaire, le plus meurtrier jamais enregistré. Planqués entre les pierres, les lézards de Sart-Custinne se laissent gagner par la torpeur. Pas Fourniret. En sueur dans son t-shirt blanc, il brûle de colère. Sélim est rentré du collège avec son dernier bulletin : catastrophique. Avec des notes pareilles, impossible de passer en seconde, même en section technique ! C’est bien la peine de lui acheter un ordinateur, avec connexion internet, imprimante et tout le reste !

— C’est l’échec du gamin, et donc l’échec du père, analysera Fourniret.

Sa gueulante poussée, le patriarche claque la porte, gagne le jardin. Mauvaise idée. Dehors, sous le cagnard, ce sont ses propres carences, ses propres limites qui lui sautent au visage. Cet échafaudage abandonné contre le mur, cette fosse creusée pour la piscine qui attend toujours son liner… Toujours tout commencer. Ne jamais rien finir. L’ouvrier en débâcle doit prendre l’air, tailler la route. Fourniret saute dans son C25, quitte la fermette pied au plancher, roule 50 minutes jusqu’à la maison héritée de sa défunte sœur, à Ville-sur-Lumes. Le voilà qui se gare en marche arrière, comme d’habitude, sous les trois hublots brisés du garage… Qu’espère-t-il trouver là, la paix ? Parmi les meubles entassés flotte toujours l’âcre relent du vin pas cher, l’odeur même de l’échec. Celui de ne pas avoir sorti sa pauvre sœur de l’alcoolisme… A-t-il vraiment essayé ? Aux murs, le papier peint rebique, les motifs de bambous pendouillent tristement… Plus irrité encore, Fourniret ressort, reprend le chemin de Sart-Custinne. Puis, sur un coup de tête, bifurque. Roule 45 kilomètres plus au nord, jusqu’au dépôt-vente Brocantroc de Ciney. Devant l’employé médusé, il dit vouloir revendre le bureau de son cancre de fils. Il n’en a pas besoin, puisqu’il est si nul à l’école ! Une crise de nerfs ridicule… Ce jour-là, Fourniret est méconnaissable. Il n’est plus ce monstre froid, ce calculateur méthodique, juste un petit bonhomme à fleur de peau. Un manque de lucidité qui va le perdre. Ce 26 juin 2003, l’Ogre va tomber…

LE « LIVREUR » ROULE VITE. MARIE-ASCENSION COMMENCE À COMPRENDRE SES RÉELLES INTENTIONS
Il est 15 h 30 lorsqu’il repère Marie-Ascension, avenue Huart à Ciney. Elle lui paraît parfaite : ce teint d’ébène, ces deux gros chignons crépus en boule et puis ce tee-shirt blanc sur sa poitrine naissante d’enfant de 13 ans. La proie idéale, d’une « pureté sobre ». Mais dès l’accostage, les choses se présentent mal. Le coup du livreur qui cherche son chemin ne prend pas :

— Il est hors de question que je monte dans votre camionnette. Je ne vous connais pas.

De toute façon, Marie-Ascension n’a pas le temps : elle a bientôt gymnastique. Fourniret doit employer les grands moyens :

— Tu n’as pas à avoir peur de moi, j’ai des enfants, je suis père de famille, prof de dessin…

— Non, je ne peux pas. Je n’ai pas le droit de monter.

En temps normal, Fourniret mesurerait les risques, lâcherait l’affaire. Cette fois, il hausse le ton :

— Ce n’est pas correct de ne pas faire confiance aux gens ! De quoi as-tu peur ?

Marie-Ascension décrira son insistance, sa grosse main sur son épaule, la rue déserte… Et par-dessus tout, ce fond de culpabilité catholique, qui finalement la convainc : « Ne pas rendre service à quelqu’un serait allé à l’encontre de ce que je crois ». Elle monte. Le « livreur » roule vite, s’éloigne du village. Marie-­Ascension commence à comprendre ses réelles intentions…

— Vous croyez en Dieu ? lance-t-elle soudain.

— Pourquoi ? grince le conducteur, sans desserrer les dents.

— Si vous croyiez en Dieu, vous ne feriez pas ce que vous êtes en train de faire…

DANS L’HABITACLE CHAUFFÉ À BLANC, CETTE LITANIE DE PRIÈRES REND L’OGRE COMPLÈTEMENT FOU
Elle récite alors à voix basse, puis de plus en plus fort : « Notre Père… Je vous salue Marie… », et ce drôle d’appel à l’aide à la Sainte :

— Marie passe devant… Marie passe devant… Marie passe devant !

Dans l’habitacle chauffé à blanc, cette litanie de prières rend l’Ogre complètement fou.

—Mais tu m’agaces ! peste Fourniret.

Ce qui l’agace ­encore plus, c’est l’in­telligence de la fillette. Elle fixe la route, semble retenir chaque panneau, chaque tournant, chaque route empruntée…

— Assieds-toi par terre ! ordonne-t-il.

— Non !

— Assieds-toi par terre ou je te frappe !

Sous la menace de sa grosse main levée, Marie-Ascension se tasse sur le plancher du C25, dos contre la portière. Là ! Va-t-elle se taire, maintenant ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kassandra88
Kassandra88
Administrateur du forum


https://legrele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Michel Fourniret - Page 35 Empty Re: Michel Fourniret

Message par JM Mer 06 Oct 2021, 02:19

J'écrivais :

karl Zero vers 9'54'' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Après qu'Oli Porri Santorro, tente tant bien que mal ( limité surement ?) d'expliquer que Nordahl Lelandais n'est pas un prédateur isolé. . .

Journaliste: Ou sont les preuves ?
Karl Zero   :Eh ben elles seront dans le numéro 2. . . .

Dans le numéro 2, comme dans le numéro 1, il n'y aura juste rien! C'est honteux. Mais il est vrai que KZ est un habitué de manœuvre journalistique destinées à fausser la vérité pour son propre intérêt et à ternir la réputation d'innocents. . .Il n'en est même pas honteux @



Bonjour,

le numéro 2 de ''l'envers des affaires'' est sorti et contrairement à ce qu'affirmait Karl zéro et Oli Pourri Santorro, les deux menteurs, il n'y a aucunes preuves de leurs affirmations concernant leurs accusations publiques au sujet de Michel Fourniret et de la franc maçonnerie. . .

Dire qu'il y a encore des simplet(te)s qui croient à ca. . . Embarassed . . .à défaut d'avoir une vie.


Cordialement,

JM


Revenir en haut Aller en bas

Michel Fourniret - Page 35 Empty Gwenaëlle Philippart de Foy Belgique

Message par Kassandra88 Mer 06 Oct 2021, 17:54

Tiens, je retrouve cette affaire dans mes archives:

LE PARQUET DE MONS et les enquêteurs du Service judiciaire d'arrondissement (SJA) se sont mis en contact avec leurs homologues dinantais, afin d'étudier si des liens sont susceptibles d'être établis entre Michel Fourniret et le meurtre non élucidé d'une jeune fille, a indiqué mardi le parquet de Mons.
Le cadavre de Gwenaëlle Philippart de Foy, 21 ans, étudiante à l'Ihecs, avait été découvert en mai 1990 à Obourg (Mons) le long d'une route.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kassandra88
Kassandra88
Administrateur du forum


https://legrele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Michel Fourniret - Page 35 Empty Re: Michel Fourniret

Message par Tristann Lun 18 Oct 2021, 09:09

Monique Olivier entendue trois jours sur les affaires Logé et Mouzin
L’ex-épouse de Michel Fourniret est entendue à partir de ce lundi par la juge Sabine Khéris. Désormais seule face aux crimes de son mari, Monique Olivier affirme jusque là avoir tout dit sur la disparition d’Estelle Mouzin, et ne rien savoir sur celle de Lydie Logé.


Michel Fourniret mort, l’enquête sur ses crimes n’est pas pour autant terminée. Pour la deuxième fois depuis le décès de l’Ogre des Ardennes, son ex-femme Monique Olivier est entendue ce lundi matin par la juge d’instruction Sabine Khéris au tribunal judiciaire de Paris. Durant trois jours, elle doit être interrogée sur le dossier Estelle Mouzin pour lequel elle est mise en examen. Elle pourrait aussi être entendue sur l’affaire Lydie Logé, autre affaire dans laquelle elle est suspectée.

Mais le principal protagoniste de cette tentaculaire série criminelle mort, qu’attendre de ces nouveaux interrogatoires menés par l’opiniâtre magistrate ? Au cours des derniers mois, Monique Olivier a certes largement contribué à l’avancée des investigations. Elle a notamment reconnu à plusieurs reprises – après avoir longtemps menti – que son ex-époux a séquestré, violé et tué Estelle, enlevée le 9 janvier 2003 à Guermantes (Seine-et-Marne). Elle a aussi assuré avoir accompagné Michel Fourniret à Issancourt-et-Rumel pour le laisser enfouir le corps de la fillette.

« Il y a des secrets qu’elle ne veut pas livrer »
En revanche, lors des dernières fouilles menées en septembre dans les Ardennes, l’ancienne compagne de Michel Fourniret a affirmé ne pouvoir donner aucune indication supplémentaire sur le devenir du corps d’Estelle. Une posture avait jugé Me Didier Seban, l’avocat d’Eric Mouzin. Monique Olivier « est la coauteure avec Michel Fourniret des crimes qu’on connaît et donc, tout en promettant qu’elle fait tout, qu’elle veut nous aider, il y a des secrets qu’elle ne veut pas livrer », s’était agacé le pénaliste à l’issue d’une nouvelle campagne de fouilles infructueuses. « Attention à ne pas essayer de forcer à tout prix des aveux, des éléments qu’elle n’aurait pas parce qu’on n’aurait pas fait plus tôt ce qu’il y avait à faire », avait rétorqué Me Richard Delgenes, qui mettait en avant la bonne collaboration de Monique Olivier.

Durant ces trois nouveaux jours d’interrogatoires, l’ex femme de l’Ogre devrait aussi être questionnée sur l’affaire Lydie Logé, cette jeune femme disparue en décembre 1993 dans l’Orne et dont le corps n’a jamais été retrouvé. Après des années de mystère, son ADN avait été extrait en 2019 d’un élément pileux découvert dans la camionnette saisie en 2003 à Michel Fourniret. « Je ne crois pas que cela puisse être quelqu’un d’autre que moi qui aie mis fin à son parcours de vie », a admis le tueur en série lors de sa garde à vue, dans une formule ésotérique dont il avait le secret. En raison de la dégradation de son état de santé, il n’a en revanche jamais pu être entendu sur le fond par la juge dans ce dossier. De son côté, Monique Olivier a toujours contesté le moindre rôle dans cette disparition, arguant qu’il arrivait à son mari de partir seul à « la chasse ».

« N’essayons pas de lui donner le rôle de Michel Fourniret »
La juge Sabine Khéris sait toutefois que Monique Olivier a longtemps accompagné son mari lors de ses crimes. Elle sait aussi qu’il lui racontait très fréquemment les méfaits auxquels elle n’avait pas assisté. Monique Olivier pourrait-elle désormais en dire plus sur ce dossier qui reste teinté d’un voile de mystère et dans lequel rien ne semble l’incriminer formellement ? « Ce n’est pas en disant que Monique Olivier est coauteure ou responsable des meurtres de Michel Fourniret qu’on va avancer, avait prévenu Me Delgenes en septembre dernier. N’essayons pas de lui donner le rôle de Michel Fourniret. »

Au-delà des affaires Lydie Logé et Estelle Mouzin, Monique Olivier aussi mise en examen pour son rôle dans les meurtres de Joanna Parrish et Marie-Angèle Domèce, commis en 1990 et 1988 par Michel Fourniret
.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le podcast pour les nuls :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Tristann
Tristann


Revenir en haut Aller en bas

Michel Fourniret - Page 35 Empty Re: Michel Fourniret

Message par pierrotlenain Sam 23 Oct 2021, 17:48

Concernant Michel Fourniret j'ai répondu à  Un avis de recherche concernant la disparition de la jeune fille au pair. J'habite à  10 kms de Sart Custinne Belgique.
Après avoir lu pas mal d'articles concernant cette prétendue disparition, j'ai contacté  les enquêteurs  de Dinant pour leur signaler que mon épouse et moi même  pensions bien avoir connu cette jeune fille au sein de notre entreprise.
Dans les années 90, je pense 93date de notre mariage, j'ai demandé  à  Un collègue comment il connaissait cette personne qui était très proche de lui.
Cette jeune fille travaillait comme palefreniere au sein de l'institution et monter à  cheval.
Ce garçon  m'avait confié  qu'elle était  jeune fille au pair et que le père du gamin avait essayé  d'abuser d'elle à  Sa et Custinne.
Tardivement donc puisque j'ai découvert ce sujet en suivant le procès du tueur, j'ai contacté  la police en situant l'institution , le nom du garçon et de collègues qui l'avaient connues.
Par 2 ou 3 fois, j'ai eu en ligne un inspecteur qui a conclus que tout ne collait pas.
Jamais ils n'ont contacté  les personnes citées.
Il est vrai que l'enquête était aux mains des Français...
Sachant que contrairement à  Monique Olivier, Fourniret refusait d'avoir tué  cette fille.
J'ai même écrit à  Fourniret à  Ensisheim pour lui signaler ces faits.
15 jours plus tard on me retournait mon courrier avec un ridicule courrier d'un certain Mr Macon directeur de la prison me disant que mon courrier n'avait pas pu être remis puisqu'il s' agissait d'un courrier visant à  faire libérer un détenu...???
Mon courrier n'avait rien de sympathique vis à  vis du tueur. J'ai toujours gardé  cet échange de courrier avec la police, ma lettre à  Fourniret et la réponse de ce directeur du centre de Ensisheim.
Au mieux c'est à  la presse que je devrais transmettre tout ceci. Les personnes que je cite dans mon courrier aux flics sont, elles, toujours en vie.

pierrotlenain


Revenir en haut Aller en bas

Michel Fourniret - Page 35 Empty Re: Michel Fourniret

Message par Kassandra88 Mer 27 Oct 2021, 18:30

posté par mimi (message transféré)
par mimi Aujourd'hui à 17:06

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les meurtres oubliés de la RN20
08h00 , le 17 mars 2008, modifié à 15h24 , le 19 juin 2017
ParJean-Pierre VERGES
La liste des crimes de Michel Fourniret va-t-elle s'étendre? La police soupçonne "l'ogre des Ardennes" d'être l'auteur de quatre crimes non élucidés, ayant tous frappés de jeunes auto-stoppeuses retrouvées près de la Nationale 20, dans les environs d'Etampes. Une région où le tueur en série avait ses habitudes. Il avait même été interrogé à l'époque dans le cadre d'un des meurtres.
Partager sur :
Elles se prénommaient Michèle, Sylvie, Christine et Pascale. Domiciliées à Paris au début des années 1980, ces jeunes femmes ne se connaissaient pas. Pourtant, en l'espace de trois ans, une bande d'asphalte les a réunies. Sauvagement assassinées, elles ont toutes été retrouvées le long de la nationale 20, à quelques kilomètres les unes des autres, près d'Etampes (Essonne), au sud de la capitale. Des crimes en série qui n'ont jamais été élucidés.

Selon nos informations, l'Office central de répression des violences aux personnes (OCRVP) veut aujourd'hui savoir si cette serveuse, cette étudiante, cette gardienne d'immeuble et cette chômeuse n'ont pas croisé Michel Fourniret, jugé avec son épouse à partir du 27 mars à Charleville-Mézières (Ardennes) pour sept meurtres de femmes commis entre 1987 et 2001. Mis en examen mardi dernier pour l'assassinat et la disparition de deux autres femmes en 1988 et 1990 dans l'Yonne, le tueur en série présumé sera-t-il également poursuivi pour les crimes de la RN 20? "C'est une hypothèse très intéressante, reconnaît Gilles Leclair, sous-directeur à la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ). Nous cherchons actuellement un biais juridique pour rouvrir ces vieux dossiers prescrits."

Pas de mobile, mais un certain art de la mise en scène

Après les aveux en 2004 de l'ancien ouvrier, les policiers remarquent qu'il a vécu dans les années 1970-1980 à Clairefontaine-en-Yvelines avec sa seconde épouse et ses trois enfants. Le 11 mars 1980, à 50 km de là, "l'étrangleur d'Etampes", "le tueur de blondes" ou "le sadique de la RN 20", selon les titres de la presse de l'époque, entre en scène.

Ce jour-là, le cadavre dénudé de Michèle Couturat, une Charentaise de 17 ans, est retrouvé pendu au bout d'une corde dans un château d'eau au bord de la RN 20, au lieu-dit Mondésir? Selon l'autopsie, cette prostituée occasionnelle à Paris n'a pas été violée, même si du sperme est retrouvé sur son corps. Trois jours avant, elle a été aperçue porte d'Orléans où elle fait souvent du stop pour descendre dans le Sud-Ouest. A l'époque, les policiers sont sidérés par ce crime sans mobile et cette mise en scène gratuite.

Le 25 décembre de la même année, Sylvie Le Helloco, une serveuse bretonne de 20 ans, est découverte nue sous une bâche près d'une aire de stationnement de la RN 20, à 3 km du château d'eau. Là encore, la jeune fille, qui faisait du stop la veille porte de Saint-Cloud pour rentrer en Bretagne, n'a pas subi de violences sexuelles. "Nous ne savons même pas si sa folie [de l'assassin] est d'ordre sexuel ou mystique", avoue alors dans le JDD le commissaire Eddy Kling, du service régional de police judiciaire (SRPJ) de Versailles, à court de pistes.

Fourniret déjà interrogé à l'époque

La série noire reprend le 14 juillet 1982 lorsque Christine Devauchelle, 26 ans, concierge rue Pascal à Paris, est repérée morte, recroquevillée en chien de fusil, à l'orée d'un bosquet d'arbres, près de l'aérodrome de Mondésir. Asphyxiée, la victime n'a pas été violée, elle non plus. "Les enquêteurs ne sont pas loin de croire que le tueur est animé par la haine des jeunes femmes blondes et par du sadisme", écrit alors France Soir. Selon son compagnon, Christine Devauchelle aurait disparu dans la soirée après être sortie boire un café. Les enquêteurs doutent pourtant du scénario approximatif fourni par cet homme réputé violent et alcoolique. Ils pensent tenir le coupable. Le suspect bénéficiera pourtant d'un non-lieu.

Un an plus tard, le dimanche 7 août 1983, une quatrième jeune femme nue est retrouvée dans un champ de Bruyères-le-Châtel, à 3 km de la RN 20, au nord d'Etampes. Pascale Lecam, une Bretonne de 21 ans, a été violée et tuée à coups de pierre et de tournevis. Logée chez sa s?ur, avenue Ledru-Rollin, à Paris, où elle avait trouvé un job temporaire de secrétaire, cette étudiante avait, semble-t-il, un rendez-vous le samedi après-midi au pub Saint-Germain, en plein Quartier latin. Les serveurs disent l'avoir aperçue avec un inconnu. Mais en dépit d'une enquête minutieuse, la PJ ne le trouvera pas.

Quelques mois plus tard, elle va pourtant interroger un suspect très intéressant. Son nom: Michel Fourniret. Age: 42 ans. Domicile: maison d'arrêt de Fleury-Mérogis. En effet, cet Ardennais, qui conçoit des machines pour les cordonniers, a été interpellé le 23 mars 1984 après avoir agressé sexuellement une automobiliste de 20 ans à Ormoy (Essonne), à une trentaine de kilomètres de Mondésir? Armé d'un vieux 6,35 mm et d'une fausse fiole de vitriol, il a fait croire à sa victime qu'il était un voleur en cavale. Il lui a alors demandé si elle était vierge et lui a ordonné de se déshabiller. Mais la jeune femme a pu s'enfuir et le faire arrêter par les gendarmes. Michel Fourniret leur a aussitôt avoué quatorze agressions similaires commises entre 1977 et 1984 dans l'Essonne, les Yvelines et l'Eure-et-Loir: étrange attitude, comme s'il voulait focaliser l'attention sur ces seules affaires. Lesquelles lui vaudront d'être condamné en 1987 à sept ans de prison, dont deux avec sursis.

Pas de preuve à l'époque

Selon nos informations, Michel Fourniret a été placé en garde à vue le 1er juin 1984 dans le cadre du meurtre de Michèle Couturat. Une Peugeot 504 a été aperçue près du château d'eau, ce qui est attesté par des empreintes de pneus. Le suspect, propriétaire d'un véhicule similaire, a admis travailler dans la région, fréquenter un garage d'Etampes et s'intéresser aux auto-stoppeuses. Ne disposant d'aucune preuve irréfutable, les enquêteurs l'ont ramené dans sa cellule après deux petites heures d'audition. Il est vrai qu'à l'époque il ne présente pas le profil d'un meurtrier: certaines jeunes femmes qu'il a agressées ont déclaré l'avoir fait détaler en repoussant ses assauts.

Vingt-cinq ans après, la connaissance du parcours criminel de l'Ardennais permet pourtant de s'interroger sur différents indices. Le profil des victimes de la RN 20 cadre avec celui des jeunes femmes tuées à partir de 1987. Décrit comme un psychopathe obnubilé par la domination, la manipulation et le plaisir de tuer, Michel Fourniret ne parvenait que rarement à violer ses "proies". Michèle Couturat est retrouvée près d'un transformateur, tout comme sa première victime connue, Isabelle Laville, dans l'Yonne en 1987. Et le n?ud de la corde à laquelle elle est pendue est très sophistiqué - Fourniret est expert en la matière. Christine Devauchelle a reçu des coups de tournevis, Natacha Danais a, elle, été poignardée avec un outil de cordonnier en novembre 1990 en Loire-Atlantique. Enfin, la série criminelle de la RN 20 cesse en août 1983, huit mois avant son incarcération.

Désireuse de ressusciter certains "cold cases", la DCPJ voudrait aujourd'hui retrouver d'éventuels scellés judiciaires et peut-être des ADN suspects. "Cette affaire nous a durablement marqués et savoir l'assassin en liberté est insupportable", conclut Gilles Leclair, qui, en tant qu'ancien chef de la Crim' de Versailles, a enquêté sur les "meurtres de la RN 20". "Si, aujourd'hui, on pouvait offrir la vérité aux parents des victimes, cela pourrait peut-être un peu apaiser leur douleur."

Les zones d'ombre d'une équipée criminelle

Notre collaborateur Jean-Pierre Vergès, qui révèle ici la piste de quatre meurtres oubliés dont bien des indices montrent qu'ils pourraient être imputés à Michel Fourniret, publie mercredi un livre-enquête consacré à l'"ogre des Ardennes" et à son épouse. Il y retrace l'équipée meurtrière de ce couple singulier, lui froid prédateur, elle épouse soumise qui va le seconder dans sa "chasse" aux jeunes filles vierges, ses proies obsessionnelles. Il sonde la psychologie effrayante du tueur, monstre d'égocentrisme et manipulateur né, et explore les zones d'ombre de son parcours criminel. Une question revient avec insistance: comment le couple Fourniret a-t-il pu tuer en toute impunité pendant quinze ans? Il y a fallu bien des insuffisances judiciaires, couronnées d'un épisode jusqu'ici demeuré secret de la guerre entre police et gendarmerie.

Pierre-Laurent Mazars
Kassandra88
Kassandra88
Administrateur du forum


https://legrele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Michel Fourniret - Page 35 Empty Re: Michel Fourniret

Message par Sortcière Mer 27 Oct 2021, 22:40

pierrotlenain a écrit:Concernant Michel Fourniret j'ai répondu à  Un avis de recherche concernant la disparition de la jeune fille au pair. J'habite à  10 kms de Sart Custinne Belgique.
Après avoir lu pas mal d'articles concernant cette prétendue disparition, j'ai contacté  les enquêteurs  de Dinant pour leur signaler que mon épouse et moi même  pensions bien avoir connu cette jeune fille au sein de notre entreprise.
Dans les années 90, je pense 93date de notre mariage, j'ai demandé  à  Un collègue comment il connaissait cette personne qui était très proche de lui.
Cette jeune fille travaillait comme palefreniere au sein de l'institution et monter à  cheval.
Ce garçon  m'avait confié  qu'elle était  jeune fille au pair et que le père du gamin avait essayé  d'abuser d'elle à  Sa et Custinne.
Tardivement donc puisque j'ai découvert ce sujet en suivant le procès du tueur, j'ai contacté  la police en situant l'institution , le nom du garçon et de collègues qui l'avaient connues.
Par 2 ou 3 fois, j'ai eu en ligne un inspecteur qui a conclus que tout ne collait pas.
Jamais ils n'ont contacté  les personnes citées.
Il est vrai que l'enquête était aux mains des Français...
Sachant que contrairement à  Monique Olivier, Fourniret refusait d'avoir tué  cette fille.
J'ai même écrit à  Fourniret à  Ensisheim pour lui signaler ces faits.
15 jours plus tard on me retournait mon courrier avec un ridicule courrier d'un certain Mr Macon directeur de la prison me disant que mon courrier n'avait pas pu être remis puisqu'il s' agissait d'un courrier visant à  faire libérer un détenu...???
Mon courrier n'avait rien de sympathique vis à  vis du tueur. J'ai toujours gardé  cet échange de courrier avec la police, ma lettre à  Fourniret et la réponse de ce directeur du centre de Ensisheim.
Au mieux c'est à  la presse que je devrais transmettre tout ceci. Les personnes que je cite dans mon courrier aux flics sont, elles, toujours en vie.

Bonsoir,

Les Fourniret ont eu plusieurs jeunes filles au pair me semble t-il, et toutes n'ont pas disparu. La personne à laquelle vous pensez n'est pas nécessairement celle à laquelle faisait allusion Monique Olivier.

Mais si vous pensez qu'il s'agit de la même personne avec des arguments à l'appui, vous pouvez adresser votre courrier explicatif ainsi que la copie des éléments en votre possession sur vos anciennes démarches à ce sujet à la Juge Sabine Khéris
Doyenne des juges d'instruction au Tribunal de Paris,
Parvis du Tribunal de Paris
75 859 PARIS Cedex 17
en indiquant, dans votre courrier, vos noms et coordonnées afin que son Cabinet puisse vous répondre.

Si il ne s'agit pas de la même personne il s'agit peut-être d'une autre jeune fille agressée par Fourniret et cela peut, peut-être aussi présenter un intérêt.

Sortcière


Revenir en haut Aller en bas

Michel Fourniret - Page 35 Empty Re: Michel Fourniret

Message par pierrotlenain Jeu 28 Oct 2021, 01:01

Je viens de trouver votre réponse. Il s'agit bien de la JF au pair qui aurait été au bal techno de Gedinne.
Monique Olivier avait déclaré que Fourniret l'avait étranglée sur la table de sa cuisine et enterrée dans la région.
Je note l'adresse et j'envoie cela.
Je vous remercie.

pierrotlenain


Revenir en haut Aller en bas

Michel Fourniret - Page 35 Empty Re: Michel Fourniret

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 35 sur 35 Précédent  1 ... 19 ... 33, 34, 35

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum